Braquage rue Académie : enquête préliminaire pour trois accusés

Braquage rue Académie : enquête préliminaire pour trois accusés
Les événements remontent au 26 novembre 2019. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Trois des cinq individus, arrêtés en lien avec un braquage avec séquestration dans un duplex de la rue de l’Académie à Victoriaville, subissent leur enquête préliminaire.

Il s’agit d’André-Patrick Allen, Angel Alvarez-Martel et Jean-Paul Kewa Mutombo.

Entreprise mardi, l’audience s’est poursuivie, mercredi, mais n’a pu être complétée. L’enquête se poursuivra le vendredi 4 septembre.

Les faits reprochés aux accusés remontent à la nuit du 26 novembre 2019. Vers 2 h 45, cette nuit-là, des malfaiteurs ont fait irruption dans les deux logements d’un même duplex. Deux dames, les locataires des logements, y ont été séquestrées. Le petit chien de l’une d’elles a été abattu par l’un des brigands, a-t-on pu apprendre, en février, lors des représentations sur la peine de Mandy Tropia et de Rushawn Smith, tous deux condamnés à six ans de pénitencier.

Une des locataires a réussi à composer le 9-1-1. Des policiers, se trouvant à proximité, sont rapidement intervenus, réussissant à mettre la main au collet des quatre individus qui se trouvaient sur les lieux. Le cinquième suspect avait été arrêté plusieurs heures plus tard, en soirée.

Des accusations, notamment, de complot, de vol qualifié, d’introduction par effraction avec voies de fait causant des lésions et de séquestration pèsent sur André-Patrick Allen et Angel Alvarez-Martel. Allen fait aussi face à des accusations d’avoir braqué une arme à feu, d’avoir déchargé intentionnellement une arme à autorisation restreinte et d’avoir volontairement tué un chien.

Quant à Jean-Paul Kewa Mutombo, le ministère public l’accuse de complot et de complicité à la suite d’un vol qualifié.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires