Un syndicat, pas nécessaire selon Mallette

Un syndicat, pas nécessaire selon Mallette
Carl Mallette

Un autre projet de syndicalisation refait surface, visant les quelque 1300 joueurs de hockey junior majeur du pays. Cette fois, ça semble plus sérieux, comparativement au projet lancé il y a deux ans.

C’est le syndicat canadien Unifor qui est derrière la nouvelle tentative, un syndicat représentant 300 000 travailleurs au pays. Dans une entrevue accordée à La Presse, le président de l’organisme, Jerry Dias, a fait savoir qu’il commencera les démarches avec les joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Il souhaite, entre autres, améliorer leurs conditions salariales, leurs bourses d’études et leur encadrement général. Vice-président aux opérations hockey des Tigres de Victoriaville, Carl Mallette juge que l’initiative n’est pas nécessaire, bien au contraire.

Il considère que l’encadrement des joueurs n’a pas cessé de s’améliorer au fil des ans. Il est en mesure de témoigner concrètement de l’évolution de la situation, lui qui a joué au sein du circuit de 1997 à 2002. «Le commissaire Gilles Courteau et tous les dirigeants des équipes font de l’encadrement des joueurs leur priorité. Ça s’est amélioré grandement au fil des ans et ce le sera encore au cours des prochaines années», a fait valoir l’ancien capitaine des Tigres. (G.C.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires