Un premier trio productif

Par Zakary Mercier
Un premier trio productif
Tommy Cormier et Maxime Pellerin (Photo : Denis Morin)

L’une des raisons des succès des Tigres de Victoriaville en ce début de saison est assurément leur premier trio. Ce dernier n’est rien de moins que dominant et dévastateur.

Maxime Pellerin, Tommy Cormier et Thomas Belgarde composent la première unité des Félins. Cette dernière est tout feu tout flamme depuis le début de la campagne. En plus d’occuper les trois premiers rangs des pointeurs de l’équipe, ils ont également marqué 26 des 47 buts de leur formation. « Ça va vraiment bien. Nous nous entendons à merveille, autant sur la patinoire qu’à l’extérieur. Au-delà des points, nous sommes toujours en support et ça nous rend très dangereux. C’est ce que ça donne lorsque trois joueurs de talent se retrouvent sur un même trio », a expliqué le capitaine des Tigres.

Le Victoriavillois mène la charge pour sa formation. Au moment d’écrire ces lignes, il occupait le troisième rang des pointeurs du circuit avec 21 points. « C’est vraiment encourageant. L’an dernier, je n’avais aucun point à mes dix premiers matchs. Je dois simplement demeurer constant. C’est la clé pour obtenir du succès. »

Après avoir connu des débuts fracassants dans l’uniforme des Félins, l’an dernier, Tommy Cormier a vu une blessure au genou mettre un terme à sa saison. Il est clairement de retour au sommet de sa forme, comme en témoignent ses 11 buts et 8 mentions d’aide en 12 rencontres. « J’ai connu un très bon été d’entraînement et ça parait. J’essaye simplement de continuer à travailler fort tous les jours et de m’améliorer. C’est plus facile de le faire en jouant avec Max et Thom. La chimie est présente et nous nous complétons tellement bien », a-t-il souligné.

Acquis du Titan d’Acadie-Bathurst au cours de l’été, Belgrade semble être le complément parfait pour ses deux coéquipiers. Il a obtenu 13 points depuis son arrivée avec l’équipe. « Le duo Cormier et Pellerin est inséparable. D’avoir la chance de jouer avec ces deux gars-là rend tellement mon travail facile. C’est un privilège de partager la glace avec eux et j’en profite pleinement », a mentionné le hockeyeur originaire de Saint-Blaise-sur-Richelieu.

C’est l’attaquant de 20 ans, lui-même, qui a demandé à être échangé aux Tigres. Ce dernier a un attachement particulier pour la région des Bois-Francs. Plusieurs membres de sa famille y résident et son père a également étudié au Collège Clarétain de Victoriaville. « J’étais tellement content. C’est l’endroit que je voulais jouer pour conclure ma carrière junior. C’est une belle ville, la réputation de l’équipe et des entraîneurs n’est plus à refaire. En plus, c’est ici que j’ai disputé mon premier match et inscrit mon premier but dans la ligue. C’est vraiment un endroit spécial pour moi », a conclu le vétéran.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires