Matthew K. Bergeron et l’Orange au sommet de leur art

Par Zakary Mercier
Matthew K. Bergeron et l’Orange au sommet de leur art
Matthew K. Bergeron (Photo : Orange de Syracuse)

Le Victoriavillois Matthew K. Bergeron connaît une excellente quatrième et dernière saison dans l’uniforme de l’Orange de l’Université de Syracuse. Il contribue grandement aux succès des siens qui sont toujours invaincus en six duels.

Tout roule à Syracuse. Lorsque l’équipe de football gagne, tout le monde est content. « Sur le campus, l’énergie est bonne. Quand nous jouons à domicile, c’est fou l’ambiance et le bruit qu’il y a. Nous ne nous assoyons pas sur nos victoires. C’est contagieux gagner et on en veut toujours plus. Dès qu’un match est terminé, nous pensons déjà au prochain », a relaté Bergeron.

Le vétéran bloqueur profite de cette frénésie puisque ce fut loin d’être aussi joyeux durant ses premières saisons universitaires. « Ça fait vraiment du bien. Il y a eu des moments difficiles lorsque nous perdions match après match. Malgré tout, personne n’a décidé d’abandonner ou de changer d’université. Ça paye cette année et nous sommes prêts à tout pour gagner. »

Six victoires de suite pour débuter la saison, l’Orange est en pleine confiance. L’ancien des Vicas de Victoriaville possède une explication bien simple à ce départ canon. « Notre leadership fait vraiment la différence présentement. Il y a quelques matchs qui auraient pu aller d’un côté comme de l’autre, mais nous sommes restés calmes et soudés. Notre esprit d’équipe est incroyable et ça paraît dans nos résultats. »

La sixième victoire permet à l’équipe d’être admissible pour jouer un match de « bowl ». Il s’agit d’un important duel pour conclure la saison. Plus une formation gagne, plus le prestige de la rencontre augmente. « Je n’ai jamais eu la chance de vivre ce genre de match. L’année avant que j’arrive, l’équipe y avait été et j’en entends parler depuis. J’ai vraiment hâte de vivre ça et nous voulons poursuivre sur notre séquence pour jouer le plus gros bowl possible. »

Sur le plan plus personnel, Bergeron dispute le meilleur football de sa jeune carrière. Ses excellentes performances ont été soulignées alors qu’il a été nommé joueur de ligne offensive de la semaine dans la Atlantic Coast Conference (ACC) à deux reprises jusqu’à maintenant cette saison. « Tout va très bien. Je m’améliore de match en match. Je vois ma progression depuis le début de l’année. La dernière portion du calendrier ne sera pas évidente, alors ce sera à moi de lever encore mon jeu d’un cran et de continuer à progresser. »

Le géant de 6 pieds 5 pouces et 315 livres compte se rendre admissible pour le prochain repêchage de la Ligue nationale de football (NFL). Certains classements et experts le voient même être réclamé assez rapidement. « Je me sens choyé d’être dans cette position. Pour un petit gars qui a commencé à jouer au football à Victoriaville, c’est assez spécial. Je vois passer certains classements et les gens m’en parlent. Il reste encore beaucoup d’étapes avant le repêchage, alors je ne me fais pas trop d’attentes. Ça demeure flatteur et ça me motive davantage. »

Syracuse mettra en jeu sa fiche parfaite face à une autre équipe invaincue, les Tigers de Clemson. « Ça va être tout un match devant un stade plein à craquer. Je suis vraiment excité. Avec tous les éléments qui sont alignés, je suis prêt à dire que c’est le duel le plus important de ma carrière jusqu’à maintenant », a conclu Bergeron.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires