LHJMQ : Une cuvée « standard » pour le repêchage 2022

Par Zakary Mercier
LHJMQ : Une cuvée « standard » pour le repêchage 2022
Gilles Tremblay, recruteur-chef des Tigres (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Ce sont les 4 et 5 juillet, de façon virtuelle, que plus de 250 joueurs deviendront une propriété d’une des 18 formations de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Aux dires de certains, la cuvée 2022 sera bonne, sans pour autant y contenir de talents générationnels.

Le recruteur-chef des Tigres de Victoriaville, Gilles Tremblay, en a vu des matchs de hockey au cours des derniers mois. À quelques jours de la séance de sélection, le Plessisvillois est prêt à se mouiller concernant la qualité de la cohorte 2022. « C’est un repêchage assez standard. Comme chaque année, il y a un groupe de tête qui sort du lot, mais après il y a une certaine coupure. Il faut ajouter à ça les joueurs qui optent pour les États-Unis, ce qui fait baisser la qualité du repêchage. Sans nécessairement y avoir de grandes vedettes, il va y avoir de bons joueurs qui vont rendre de fiers services à leur équipe. »

Après une saison complète sans match au Québec, le retour du hockey a fait le plus grand bien aux recruteurs qui ont enfin pu observer les futurs talents du circuit en personne. « Nous recrutons pas mal plus avec nos yeux que nos oreilles, alors c’est certain que ça a fait du bien de retourner dans les arénas et de voir des matchs. C’est un important avantage pour toutes les équipes du circuit. Des événements avec les meilleurs espoirs ont aussi eu lieu, ce qui a facilité encore plus notre repérage. »

Certains espoirs des Félins ont connu de bonnes saisons avec leur formation respective, sans pour autant tout casser. Ce n’est toutefois pas quelque chose qui inquiète le recruteur-chef. « Il n’y a pas eu de saisons historiques, mais nos hauts choix des dernières années sont déjà avec nous, alors c’est normal. En raison de l’incertitude entourant la pandémie et à la suite d’une saison complète sans jouer, plusieurs équipes ont décidé de retourner leurs espoirs de 17 ans dans le M18 AAA pour qu’ils obtiennent du temps de glace de qualité. Le niveau de jeu était donc plus relevé cette saison. »

Gilles Tremblay s’attend à une féroce lutte au prochain camp d’entraînement, alors que la grande majorité des joueurs de l’édition 2021-2022 sont admissibles à revenir. « Il n’y aura pas beaucoup de postes disponibles. Nos jeunes espoirs devront donc lever leur niveau de jeu d’un cran pour percer l’alignement. Si jamais il y en a qui sorte du lot, nous allons certainement leur faire une place. Nous voulons avoir les meilleurs joueurs avec les Tigres. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
7 jours

Je vous souhaite la meilleure des chances et pourquoi pas une belle surprise: «un joueur qui se démarquera des autres».