Les Patriotes dominent

Par Jonathan Cossette

Les Patriotes dominent
(Photo : atriotes de l'UQTR)

Les Gee-Gee’s d’Ottawa étaient de passage au Colisée Jean-Guy Talbot hier et les Patriotes ont offert une solide performance pour l’emporter par la marque de 5 à 0.

Propulsés par le jeu blanc d’Alexis Gravel (originaire de Val-des-Sources) et les contributions offensives de Simon Lafrance (ancien des Tigres de Victoriaville) et Julien Tessier, les protégés de Marc-Étienne Hubert ont consolidé leur position au sommet du palmarès canadien Usports en maintenant leur fiche parfaite de cinq victoires en autant de sorties.

Gravel a reçu la première étoile de la rencontre grâce à ses 31 arrêts, tandis que Lafrance inscrivait 2 buts et 1 aide, et Tessier 1 but et 1 aide. Les Pats semblent avoir repris là où ils avaient laissé au printemps dernier. Bien qu’ils aient perdu quelques joueurs clés, n’en demeure pas moins que cette équipe est encore solide sur la patinoire.

« On avait un début de camp trippant avec dix jours en Europe alors la motivation était là dès le début du camp. On a aussi un groupe de gars bien passionnés qui ont le goût de connaître du succès cette année alors à ce niveau-là, on est vraiment chanceux », confie Marc-Étienne Hubert, entraîneur-chef des Patriotes.

« Nos nouveaux joueurs qui sont rentrés cadrent vraiment bien dans notre identité et ils ont aussi été des leaders dans leur équipe. C’est une bonne équipe, mais ce n’est pas la même équipe que l’an dernier. Maintenant, il faut laisser le temps aux nouveaux de s’adapter. Il faut que la chimie entre les vétérans et les recrues s’installent. Pour le moment, on est en avance sur ce qu’on avait anticipé, mais reste que la saison est encore jeune. »

Devant le filet, Alexis Gravel est de retour avec l’équipe. Il avait non seulement connu une bonne saison après avoir rejoint l’équipe, il s’était avéré être la pièce maîtresse de l’équipe en séries éliminatoires et au championnat canadien. Cette saison, il est épaulé par William Grimard qui a terminé son stage junior chez les Eagles du Cape Breton.

« William est un très bon gardien et il a connu du succès dans sa carrière jusqu’à maintenant. Avec nous, il a été bon en Europe et depuis qu’on le place dans le filet, il a connu de très bonnes sorties incluant les matchs hors concours », témoigne l’entraîneur.

Grimard a remporté ses deux premières sorties en maintenant une moyenne de buts alloués à 2,00 et un excellent pourcentage d’arrêts à .937. 

« On s’est assis avec l’équipe en début d’année et on a travaillé des ateliers d’objectifs d’équipe et d’identité d’équipe. On a établi que nous devrons arriver au plein potentiel de cette équipe-là. C’est là-dessus que nous avons le 100% de contrôle. Est-ce que ça va nous conduire vers un autre championnat canadien? À suivre, mais chose certaine, on vise l’excellence. »

« On va devoir y aller une semaine à la fois, sans brûler les étapes. On va avoir de l’adversité et on sait que la route va être très dure. Dans une saison post-championnat canadien, tout le monde veut battre le champion et les équipes arrivent très bien préparées. Pour le moment, on fait ce qu’on doit faire et ça rapporte. Il n’y aura aucun match facile. Tu ne peux pas t’endormir parce que l’adversaire arrive ici affamé tous les soirs. C’est ce qu’on a vu en début de saison, même en Europe et dans les matchs hors concours. On doit contrôler ce qu’on peut contrôler et y aller une étape à la fois », a conclu Marc-Étienne Hubert. 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires