Les expériences avant les résultats

Par stevenlafortune
Les expériences avant les résultats
Bruce Richardson ne se préoccupe pas pour le moment des statistiques ni des résultats lors du camp préparatoire des Tigres

VICTORIAVILLE. Bruce Richardson est toujours à la quête d’un premier gain derrière le banc des Tigres. Après s’être fait balayer contre le Phoenix la semaine dernière, ses protégés ont subi le même sort ce week-end contre les Cataractes de Shawinigan.

Jeudi, au Centre Gervais Auto, James Povall et Charles-Olivier Lajoie ont chacun accordé quatre buts et les félins ont encaissé un cuisant revers de 8 à 4. Le lendemain, ils ont bien failli procurer une victoire à leur entraîneur, mais Félix-Antoine Bergeron a scellé l’issue de la rencontre au septième tour en tirs de barrage. Au final, ils se sont inclinés 4 à 3 au Complexe multisports de Châteauguay.

Deux points ressortent statistiquement depuis le début du camp. Tout d’abord, les Victoriavillois ont concédé le premier but dans chacun de leurs quatre duels. De plus, ils n’ont jamais pris les devants lors de ceux-ci, disputant sans cesse du hockey de rattrapage.

Mis au parfum de ces tendances, le pilote est resté indifférent sur le sujet. Pour lui, les expériences passeront avant les gains au cours du calendrier préparatoire.

«Si je viens qu’à remporter ma première sortie le 12 septembre, cela ne me dérange pas, car présentement, ce n’est pas le plus important. On est en train d’inculquer une identité aux joueurs ainsi qu’un système de jeu et pour l’instant, les victoires ne sont pas dans ma liste de priorité», a-t-il laissé entendre.

Richardson explique qu’en raison de son arrivée, tout le monde dans l’équipe est devenu une recrue et ils repartent tous sur les mêmes bases. S’incluant également dans le lot, il est en processus d’apprentissage sur les forces de ses troupiers et depuis deux semaines, il multiplie les essais sur la glace.

Par exemple, Yan Pavel Laplante a été flanqué autant au centre qu’à l’aile lors du week-end. Tommy Veilleux et même Angelo Miceli ont été employés en désavantage numérique.

«Si je dis qu’on tire de l’arrière, qu’on a besoin d’un but et qu’on évolue en désavantage numérique, un joueur comme Miceli peut nous aider dans cette situation. Avec son expérience et son intelligence sur la patinoire, il peut prédire ce que l’adversaire tente d’essayer, couper une passe et peut-être s’échapper. C’est pour cela que je place des gars hors de leur zone de confort, parce que moi je crois qu’ils peuvent faire le boulot dans une tâche ou une position qui ne leur sont pas familières», a-t-il expliqué.

C’est pourquoi il se donnera le temps qu’il faudra pour bien expliquer à ses protégés leur mandat. Il ne s’attend pas à ce que tout soit parfait à l’ouverture officielle de la saison, mentionnant que des ajustements seront à prévoir en cours de route, mais il estime qu’ils auront du moins progressé dans leur apprentissage.

McCabe et Lajoie retranchés

Enfin, Richardson s’est chargé des dernières décisions qu’il avait à prendre au sujet du portrait de sa formation. Dimanche, en compagnie du directeur général Yanick Jean et de son personnel, il a retranché deux autres joueurs.

En effet, Charles-Olivier Lajoie a été coupé par l’organisation. On peut ainsi prétendre que James Povall secondera Brandon Whitney à titre de gardien de but auxiliaire si ce dernier revient dans les Bois-Francs après son tournoi des recrues à Traverse City et si Jean ne sélectionne pas de cerbère lors du ballotage des joueurs de 19 ans mercredi.

Le deuxième a été Tanner McCabe. Le défenseur, blessé au bas du corps lors du camp, aura peut-être manqué de temps pour se faire valoir aux yeux de l’état-major.

Ayotte, Blais et Beck au jour le jour

Bonne nouvelle pour l’entraîneur des Tigres, l’état de santé de ses blessés, Samuel Blais, Mathieu Ayotte et Guillaume Beck, s’est amélioré. Ils sont maintenant listés au jour le jour et pourraient voir de l’action jeudi (28 août), lors du seul match préparatoire de l’équipe cette semaine. Pour l’occasion, les Huskies de Rouyn-Noranda seront de passage au Complexe Sani Marc, à 19 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires