Le Titan connaît un passage à vide

Par Zakary Mercier
Le Titan connaît un passage à vide
(Photo : Laurie Chretien - Archives)

Le Titan de Princeville connaît son premier passage à vide de la saison. Il a baissé pavillon à ses trois dernières sorties, dont deux fois au cours de la dernière semaine.

La troupe de Guillaume St-Denis a tout d’abord essuyé un revers de 6-1 contre les Rangers de Montréal-Est. Maxime Boisvert a été l’unique marqueur pour les locaux. Les joueurs du Titan ont dirigé 33 tirs sur le gardien Gabriel Boissonneault pendant que Frédéric Duteau a reçu 35 lancers. « Notre début de match aura finalement fait la différence. Pour le reste de la rencontre, nous étions dans le coup. Boissonneault était dans sa zone de leur côté. Notre manque d’opportunisme nous a aussi coûté cher », a relaté l’entraîneur-chef du Titan.

Son club s’est ensuite incliné 3-2 devant le Collège Français de Longueuil. Olivier Denis, Hugo Audette et Thomas Bourbonnais ont trompé la vigilance de Frédéric Duteau. Le cerbère du Titan a fait face à 31 lancers. Dans le revers, de retour du Drakkar de Baie-Comeau, Louis-Charles Plourde a inscrit les deux buts des siens. « Nous aurions facilement pu mener par quelques buts en première période, mais nous avons été incapables de le faire. En deuxième, ils sont sortis forts. La troisième période fut clairement notre meilleure. Nous avons eu de bonnes chances de marquer, mais leur gardien a été très solide. Un revirement fatal nous aura finalement coûté le match. Le résultat est décevant, mais notre performance a été bonne. »

Plus habitué à gérer des séries de victoires que de défaites, St-Denis ne s’en fait pas outre mesure. Il est confiant de voir sa troupe rebondir très rapidement. « Dans nos trois revers, nous nous sommes butés à des gardiens de but en pleine possession de leurs moyens. On manque aussi beaucoup de chances de marquer de qualité que nous avions l’habitude de concrétiser. Il va falloir se regrouper pour sortir fort dès vendredi. Nous voulons jouer le même genre de match que contre Longueuil. »

Le Titan tentera de retrouver le sentier de la victoire, vendredi (2 décembre) à 20 h, alors que le VC de Laval sera le visiteur au Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière. Le lendemain, il rendra visite aux Condors du Cégep Beauce-Appalaches.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
2 mois

On ne peut pas toujours gagner. Parfois, il s’agit simplement de se retrousser les manches. Lorsque tu gagnes presque toujours c’est facile mais c’est dans une série de défaites que tu peux voir ce que tes joueurs ont dans le ventre.