Du peaufinage avant le début de la saison

Par stevenlafortune
Du peaufinage avant le début de la saison

Bruce Richardson se concentrera sur l’avantage numérique et les mises au jeu avant d’entreprendre la saison régulière vendredi

VICTORIAVILLE. Un mois d’entraînement et sept matchs préparatoires plus tard, les Tigres ont enfin complété leur calendrier présaison, le week-end dernier.

Depuis le jour 1 de son arrivée dans les Bois-Francs, Bruce Richardson, travaille à façonner l’identité de sa formation en mettant l’accent sur la polyvalence, l’éthique de travail et l’intensité. Dans sa vision, tout le monde repart à zéro, ce qui a permis à certains, comme Mathieu Ayotte, de s’offrir une deuxième chance.

Maintenant que ses protégés ont adhéré au système, le pilote s’attardera à quelques détails qu’il peaufinera avec ses assistants avant le début de la saison, sa première derrière le banc des Victoriavillois. Il sait pertinemment qu’il reste encore du chemin à parcourir, mais les pièces du casse-tête commencent à s’emboîter et le portrait à prendre forme.

«On ne réinvente pas le hockey, mais il y a quand même des choses qui changent, a-t-il commenté. Quelqu’un comme Miceli (Angelo), même s’il est un vétéran, en apprend chaque jour, car il a passé les quatre dernières années avec un autre entraîneur. Par contre, on voit tranquillement que les gars emmagasinent notre façon de faire et qu’ils essayent même s’ils commettent des erreurs.»

Tout d’abord, Richardson veut s’attaquer à son attaque massive, qui a été efficace dans les deux matchs que ses troupiers ont disputés vendredi et dimanche dernier. Elle a procuré une première victoire à sa fiche en marquant trois filets contre les Remparts de Québec dans une victoire de 4 à 3 en fusillade, en plus d’en ajouter un autre contre les Voltigeurs de Drummondville qui ramenait les deux équipes à égalité.

«On a tenté des expériences en plaçant des joueurs sur les deux vagues d’avantage numérique pour voir comment ils réagissaient et j’ai vu de belles choses. À présent, on va approfondir le système en leur montrant comment je désire qu’il fonctionne», a-t-il laissé entendre dimanche après la défaite de 3 à 2 des siens.

Les mises au jeu en territoire offensif et défensif seront également à son programme cette semaine. Ayant pu retrouver les installations de l’Amphithéâtre Gilbert-Perreault, il profitera de ce retour dans le domicile des félins pour faire des séances vidéo avec ses protégés.

Enfin, avec le départ mercredi de Tommy Veilleux (Nashville), Samuel Blais (Saint-Louis), Yan-Pavel Laplante (Phoenix) et Brandon Whitney (Minnesota), Richardson devra composer avec des effectifs réduits pour son baptême dans le circuit Courteau. Avec Guillaume Beck qui est toujours aux prises avec les symptômes d’une commotion cérébrale subie lors du camp de développement des moins de 17 ans de Hockey Canada, il ne cache pas qu’il pourrait être tenté de monter des joueurs provenant du midget AAA pour combler leur perte.

C’est l’Océanic de Rimouski qui aura l’honneur d’ouvrir la saison régulière des Tigres, vendredi (12 septembre), au Colisée Financière Sun Life, à 19 h 30. Ils concluront leur première semaine d’activités en rendant visite au Phoenix au Palais des sports Léopold-Drolet de Sherbrooke, dimanche (14 septembre), à 15 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires