Des attentes élevées chez les Estacades

Considérant le retour de plusieurs vétérans, dont le gardien de but Mathieu Bellemare, et la présence de recrues prometteuses, les attentes sont élevées dans le camp des Estacades de Trois-Rivières, cette saison, dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Si ses joueurs affichent la progression souhaitée, l’entraîneur-chef Frédéric Lavoie avance que sa formation devrait être difficile à battre à la fin de la campagne. Il croit qu’elle peut effectivement aspirer aux grands honneurs, la coupe Telus étant dans la mire du personnel d’entraîneurs. S’il s’avère confiant avec les éléments en place, il insiste également pour dire que la lutte promet d’être serrée, soulevant la parité qui prévaut au sein du circuit.

De cette édition des Estacades, cinq joueurs originaires de Victoriaville et sa région sont parvenus à se taille un poste lors du dernier camp d’entraînement.

Quatre d’entre eux ont soulevé la coupe Dodge avec le Canimex midget espoir au cours de la dernière campagne. Il s’agit du gardien de but Antoine Boislard, des défenseurs Alex Kuster et Jérémy Mayer et de l’attaquant Jessy Couture.

Celui-ci a été l’un des derniers joueurs retranchés par Lavoie et son groupe la saison dernière. Ce marchand de vitesse est considéré comme un attaquant de puissance par l’entraîneur-chef. Dans le cas de Kuster, on le décrit comme un défenseur complet, possédant de «belles habiletés générales». Lavoie a également vanté sa robustesse.

Mayer, aussi un défenseur, est quant à lui reconnu, entre autres, pour la puissance de son lancer. Il devrait d’ailleurs voir de l’action en supériorité numérique.

Devant le filet, Antoine Boislard agira comme auxiliaire à Mathieu Bellemare. «Il possède une belle capacité d’apprentissage. Nul doute qu’il devrait progresser cette saison. Il devra travailler dans l’espoir de ravir le poste de numéro un», a lancé Lavoie.

Enfin, toujours à la ligne bleue, Jocktan Chainey, 15 ans et évoluant au sein du programme de Hockey Québec, tentera d’exploiter ses qualités offensives. Il devrait s’attirer les regards des recruteurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il est présentement considéré parmi les dix meilleurs joueurs de la province à sa position.

Si on retrouve cinq patineurs de la région au sein de l’alignement des Estacades, il faut également souligner le retour derrière le banc de Pascal Luneau, originaire d’Asbestos. Il œuvre au sein de l’organisation depuis maintenant sept ans, toujours comme adjoint à l’entraîneur-chef. (G.C.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires