Brissett et les Browns se ressaisissent pour vaincre les Steelers 29-17

Tom Withers, The Associated Press
Brissett et les Browns se ressaisissent pour vaincre les Steelers 29-17

CLEVELAND — Jacoby Brissett a lancé deux passes de touché, Nick Chubb en a ajouté un au sol et les Browns de Cleveland ont eu raison des Steelers de Pittsburgh 29-17, jeudi soir.

Les Browns (2-1) se sont ressaisis après un effondrement majeur, il y a quatre jours, et ils se sont donné une avance de neuf points au quatrième quart grâce au touché d’une verge de Chubb.

«Nous avions les bons gars dans le vestiaire pour être en mesure de surmonter cette défaite, a dit Brissett. Nous avons répondu à l’appel. Nous savions que ce ne serait pas facile, mais les gars ont répondu présents.»

Les Steelers (1-2) se sont approchés à 23-17 à la suite d’un placement de 34 verges de Chris Boswell avec moins de deux minutes à écouler. Ils ont tenté un botté court, mais contrairement à la défaite de 31-30 contre les Jets de New York, dimanche, les Browns ont poussé le ballon hors des limites du terrain.

Pendant une fraction de seconde, on aurait cru voir la reprise du match de dimanche.

L’entraîneur-chef des Browns, Kevin Stefanski, s’est fait questionner sur ce à quoi il pensait lorsque le ballon a rebondi près de la ligne de côté des Steelers. Il a pris une pause de six secondes avant de répondre.

«À beaucoup de choses», a-t-il lancé.

Les partisans des Browns ont pu respirer un peu quand le demi de coin Denzel Ward s’est laissé choir sur le ballon dans la zone des buts à la suite d’un échappé des Steelers lors du dernier jeu du match.

Brissett a lancé une passe de touché à Amari Cooper et à David Njoku et il a complété 21 de ses 31 tentatives par la voie des airs pour des gains de 220 verges.

Chubb a récolté 113 verges et il a fait preuve de détermination pour inscrire le touché qui a fait la différence lors d’un quatrième essai et les buts, avec 9:29 à écouler.

Mitch Trubisky et l’attaque des Steelers ont montré des signes de vie en première demie, mais n’ont rien fait qui vaille lors de la deuxième demie. Ils ont dégagé le ballon lors de leurs trois premières possessions et ils n’ont amassé que 54 verges.

Critiqué de ne pas avoir lancé le ballon dans les zones profondes au cours des deux premières semaines, Trubisky a décoché quelques longues passes, mais il n’a pas rejoint ses receveurs assez souvent.

«Je crois que Mitch a réalisé quelques jeux, mais collectivement, nous sommes arrivés à court, a analysé l’entraîneur-chef des Steelers, Mike Tomlin, qui a ajouté qu’il n’avait pas l’intention d’utiliser le quart recrue Kenny Pickett. Notre travail est de gagner. Je ne cherchais pas à être impressionné, mais bien à gagner le match.»

Le placement de 34 verges de la recrue Cade York a procuré une avance de 16-14 aux Browns au troisième quart.

Une passe de sept verges de Brissett à Njoku avait donné les devants 13-7 aux Browns avec 8:58 à faire au deuxième quart, mais Trubisky a orchestré une série offensive de 75 verges qui s’est conclue quand le quart a franchi la seule verge le séparant de la zone des buts. Le converti d’un point de Boswell a placé les Steelers en avant 14-13.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires