De partout au Québec, les Mères au Front affirment : la pollution, ça suffit! 

Tribune libre

De partout au Québec, les Mères au Front affirment : la pollution, ça suffit! 
(Photo : GranbyExpress-Archives)

La pollution atmosphérique constitue une des principales menaces environnementales pour la santé, avec les changements climatiques, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Et le Québec ne fait pas exception puisque la pollution de l’air y cause 4000 décès prématurés par année, d’après Santé Canada. C’est environ douze fois le nombre de décès enregistrés annuellement sur les routes du Québec.

C’est sans compter de nombreuses maladies associées à la pollution de l’air, telles que l’asthme, les maladies cardiovasculaires et le cancer. La pollution atmosphérique contribue également à accentuer les changements climatiques, lesquels ont aussi un impact négatif sur la santé. De plus, les fortes chaleurs aggravent la pollution présente dans l’air. Pourtant, le gouvernement du Québec est sur le point d’augmenter de cinq fois la norme de nickel dans l’air pour répondre à certains intérêts économiques. Et il faut s’attendre, pour ce même motif, au rehaussement des normes d’autres polluants.

Ce sont d’ailleurs les pollueurs qui récoltent leurs propres données sur leur propriété, données qui ne sont pas accessibles au public. De plus, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) n’est pas en mesure de surveiller adéquatement la qualité de l’air puisqu’il n’y a pas de capteurs ou suffisamment de capteurs, dans les communautés aux prises avec les gros pollueurs. Nous, Mères au front, dénonçons le fait que le budget du MELCC n’a jamais dépassé 0,3% des dépenses de l’État québécois. Ce ne sont pas 10,6 millions de dollars sur deux ans annoncés en décembre 2021 qui suffiront à diminuer les émissions polluantes actuelles ou à éviter que de nouveaux projets affectent la qualité de l’air. Surtout que le rôle du MELCC n’est plus celui de protecteur de l’environnement, mais celui d’accompagnateur de l’industrie. Ainsi, nous demandons au gouvernement du Québec que la santé publique ait véritablement préséance sur les choix économiques. Cela devrait se traduire par des normes de qualité de l’air concordant avec les lignes directrices 2021 de l’OMS lorsque celles-ci sont plus sévères que les normes québécoises.

Nous demandons également la mise en place de mesures de surveillance appropriées à proximité des gros pollueurs et que toute l’information soit facilement disponible. Il est également nécessaire que le MELCC soit proactif pour assurer le respect des normes auprès des gros pollueurs afin qu’ils mettent en place les meilleures pratiques et utilisent les meilleures technologies pour réduire leurs émissions. Nous sommes des Mères au front et nous n’acceptons plus cette opposition entre économie et santé. Nous voulons que le soin de la nature, de nos enfants et de notre entourage fasse partie intégrante de l’économie à laquelle nous participons. Nous voulons d’une économie qui redonne son vrai sens au mot « valeur » en cessant de le rendre synonyme de « dollars ».

C’est pourquoi nous exigeons du courage de la part des personnes dirigeantes. Car il en faut du courage pour confronter ou simplement ignorer les grandes entreprises qui tentent de nous faire croire que notre intérêt et le bien commun se confondent avec leurs immenses profits. Nous sommes des Mères au front et ne serons pas dupes. Des mesures économiques peinturées en vert ne nous satisferont pas. Si le gouvernement du Québec est sérieux dans sa volonté de protéger l’environnement et de créer de bons emplois, qu’il les crée de manière à favoriser directement la santé des populations et de l’environnement plutôt que de subventionner des industries polluantes. Il est préférable d’investir dans un environnement sain que de devoir subir les impacts sanitaires associés à un air vicié dont la valeur économique est estimée, par Santé Canada, à 30 milliards de dollars annuellement pour le Québec.

Ainsi, nous exhortons le gouvernement du Québec à accorder au ministère de l’Environnement les pouvoirs et les moyens financiers pour remplir sa mission essentielle en ces temps de bouleversements écologiques majeurs. Car la pollution, c’est assez!

Sylvie Cantin, Mère au front de Longueuil, pour Jérémie et Éliane Marie-Claude Brouillette, Mère au front de Terrebonne, pour Étienne et Jérôme Marie-Fleur Paquet, Mère au front de Québec, pour Louis-Philippe, Inès, et pour tous les enfants du Québec Claudine Hébert, Mère au front de Terrebonne, pour Émile et Mathias Cécile Roy, Mère au front de Longueuil, pour Aude, Léandre, Flavie et plusieurs autres Sophie Richard-Ferderber, Mère au front à Val-d’Or pour Clara, Stella et Zoë Louise Condrain, Mère au front de Longueuil, pour Alix, Loïc, Émile, Élisabeth, Gabriel, Esmée et Alexis Maryse Mayer, Mère au front de Québec, pour Megan et Raphael Edith Chabot-L., Mère au front de Québec, pour tous les enfants Nathalie Préfontaine, Mère au Front Témiscouata, pour Marie-Laure et Simon Christine Lettre, Mère au front Lac St-Jean, pour Alice Anne Duchesne, Mère au front de Québec, pour Rose et Arnaud Carole Mainville, Mère au front de Longueuil, pour Clarence et Guillaume Marie-Lyne Pelletier, Mère au front de Deschambault, pour Samuel, Marie-Louise et Ariane Anne-Marie Chapleau, Mère au front de Saguenay, pour Daphné, Lily et Agathe Johanne Alarie, Mère au front de Rouyn-Noranda, pour Paulin et Maude Mylène Fortin, Mère au front de Matane, pour Arnaud et Léopold Anne-Sophie Denault, Mère au front de Québec, pour Stella, Arthur et Lili Claire Murati, Mère au front de Québec, pour Gaël, Agathe et Colin Mireille Elchacar, Mère au front de Sherbrooke, pour Albert et Alexandra Dominique Forgert, Mère au front de Sherbrooke, pour Alexis et Mathis Arielle Drissen, Mère au front de Sherbrooke, pour Lodrik et Sanaé Catherine Beauce, Mère au front de St-Jean-sur-Richelieu, pour Nikki et Anthony Natalie Caine, Pour Nos Enfants / For Our Kids Montréal, mère de Yuri Alexandra Haedrich, Mère au front de Montréal, pour Émilie Marise Mathieu, Mère au front de Deux-Montagnes, pour William, Léo, Noémie, Ophélie et Romane Kathy DeKoven, Pour Nos Enfants / For Our Kids Montréal, pour Penelope et Jasper Jocelyne Alarie, Mère au front des Cantons de l’Est, pour Annie, Aymeric et Didier Lise Huneault, Mère au front de Montréal, pour mes enfants Catherine, Charles-Ulysse et ma petite-fille Laurence Josée Roy, Mère au front de Québec, pour Émilie Marie-Hélène Felt, Mère au front de Québec, pour Jeanne et Élie Elisabeth Lebel Plante, Mère au front de Montréal, pour Maxime Éloïse Décoste, Mère au front Montréal, pour Gaspar, Sasha, Guillaume, Alice et Audrey Catherine Arcand, Mère au front Montréal, pour Romane, Léa et Lucas Catherine D’Amours, Mère au front Montréal, pour Mathis et Julia Clémence Roy-Darisse, mère au Front pour tous les enfants du monde Nancy Logue, Pour Nos Enfants – For Our Kids, Montréal, pour Liliana, Olya, Esra Danielle Dansereau, Mère au front des Cantons de l’est, pour Thomas, Noémi, Amy, Léonie, Théodore, Bettina, Anaïs, Léopold et Basile. Micheline Émonf, Mère au front Montréal – Magali, Catherine, Frédérique, Julien, Sarah et Noah Amélie Poirier-Aubry, Mère au front MRC de Maskinongé, pour Siméon Anaïs Barbeau-Lavalette, Mère au Front de Montréal, pour Manoé, Ulysse et Mishka Véronique Côté, Mère au front de Montréal, pour Lucile Laure Waridel, Mère au front pour Alphée, Colin, Theodora, Justine, Félix et Gabriel Mélanie Hamel, Mère au front de Montréal, pour Mathéa et Léonie Monique Rondeau, Mère au front de Saint-Jean-sur-Richelieu pour Laurélie, Céleste et Timothé Coralline Debroise, Mère au front de Montréal, pour Adénor, Corentin, Aymeri et Joséphine Christine Chenard, Mère au front de Montréal pour Romain et Marguerite Nicole Gagné, Mère au front de Québec, pour Éléonore et Félicie, Brigitte Hannequin, Mère au front de L’Ancienne-Lorette, pour Catherine, Gabriel et Geneviève Mylène Roy, Mère au front pour tous nos enfants, incluant Babette et Gustav. Manuela Banfi, Mère au front pour Gabrielle, Myriam, Véronique, Pascal et mes 5 petits-enfants Gabrielle Bruneau, Tante au front, pour Daphnée, Samuel, Xavier, Camille, Émilie, Élohan, Julia et Olivia Marie Motte, Mère au front de Beloeil, pour Zoé et Maud Marie-Hélène Cloutier, Mère au front Laval, pour Agathe et Raphaëlle Clélia Sève, Mère au front Montréal, pour Luce, Millie et Thomas Stephanie Couture, Mère au front Montréal, pour Édouard et Camille Chantal Archambault, Mère au front Montréal pour Olive Marlène Gagnon, Mère au front Longueuil, pour Samuel et Marianne Marie Ciotola, Mère au front St-Jean-sur-Richelieu, pour Mathilde et Jules Julie Kalt, Mère au front de Montréal, pour Léa et Thomas Marianne Picard, Mère au front de Montréal, pour Marie-Lys Kathy Bouffard, Mère au front de l’Abitibi-Ouest, pour Danika Bianca Bédard, Mère au front de l’Abitibi-Ouest, pour Émile Geneviève Lavallée, Mère au front de Québec, pour Blanche et Antoine Stéphanie Burelle, Mère au front de Montréal, pour Henri Nathalie Ainsley, Mère au front de Montréal, pour Laurie et Annie Emmanuelle Larocque, Mère au front de Prescott-Russell, pour Estéban et Dalianne Jennifer Smith, Pour Nos Enfants / For Our Kids Montréal, pour Ash et Aria Evelyne Beaudry, Mère au front de Saint-Jean-sur-Richelieu, pour Philippe-Olivier et Marie-Laurence Estelle Grandbois-Bernard, Mère au front de Montréal Kareen Guillaume, Mère au front de Montréal, pour Oscar. Myrtha Laflamme, Mère au front de Saguenay, pour Arnaud, Léo, Mathis et Maïka. Vicky Bordeleau, Mère au front de Québec, pour James, Gustave, Alphonse et Lili Marie-Noëlle Prud’homme, Mère au front de St-Jean-sur-Richelieu, pour Logan et Lorenzo Valérie Nault, Mère au front MRC Arthabaska-Érable, pour Éloi et Hubert Johanne Saucier, Mère au front MRC Arthabaska-Érable, pour Angélique, Évan, Kael et Bébé dans Bulle de rêve Rosemary Gagné, Mère au front MRC Arthabaska-Érable, pour Zéphyr Julie-Ève Proulx, Mère au front MRC Arthabaska-Érable, pour Malik, Raphaëlle et Guillaume Marie Claude Goudreault, Mère au front MRC Arthabaska-Érable, pour Matéo et Zaya Audrey Larochelle, Mère au front MRC Arthabaska-Érable, pour Alfred Shanelle Raby, Alliée active dans Mère au front MRC Arthabaska-Érable, pour Lovanie Béatrice Thibodeau, Mère au front de Québec, pour Charles et tous les enfants Nancy Villeneuve, Mère au front de L’Ancienne-Lorette, pour 6 enfants et 4 petits-enfants. Julie Côté, Femme au front pour Marley, Layla, Clovis et Léonie Stéphanie K/Bidi, Mère au front Rive-Sud (Saint-Bruno), pour Céliane et Damien Lise Gagnon, Mère au front Montréal, pour le vivant

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ezeckiel
Ezeckiel
4 mois

Affrontons la pollution et appuyons ce qu’elles font et feront car il faut du front pour aller au front!