Les pompiers interviennent à temps sur la rue Beaulieu

VICTORIAVILLE. Un début d’incendie, découvert à temps, a permis d’éviter le pire, sans quoi un incendie important aurait éclaté dans une résidence située au 134, rue Beaulieu à Victoriaville.

Les pompiers s’y étaient déjà rendus pour une vérification le 28 juillet. «On percevait une certaine odeur, mais il n’y avait aucune fumée, aucune chaleur détectée par la caméra thermique. Une recommandation, toutefois, a été faite aux résidents de faire appel à un électricien», a indiqué le chef de division à la formation, Serge Carignan.

Un électricien s’est présenté sur les lieux vendredi matin. «Il ne trouvait rien, mais quelque chose clochait. Incertain, il a fait appel à nos services. Nous nous sommes présentés sur les lieux pour une vérification», a expliqué le chef Carignan.

Toujours aucune fumée, mais par contre, une odeur suspecte. «On voyait bien qu’il y avait quelque chose d’anormal, a continué l’officier. Dans une prise de courant, on a constaté une odeur de bois brûlé. Puis, j’ai constaté de la chaleur en plafond en y plaçant ma main.»

Toute une équipe de pompiers, dirigée par le capitaine Dany Beaurivage, a alors été dépêchée sur les lieux.

«On a déployé une lance en prévention. Puis, on a ouvert le plafond pour découvrir un début d’incendie dans le système de chauffage radiant. Dix pieds de fils environ brûlaient lentement, sans causer de fumée parce qu’on n’avait rien remarqué jusque-là. L’apport d’un peu d’air et les flammes auraient éclaté», a expliqué le chef Carignan.

C’était une question de temps avant que tout n’éclate. Les sapeurs ont arrosé avec de la mousse. On a procédé aussi à la ventilation.

Un certain nettoyage devait être effectué. On estime les dommages à environ 3 000 $.

Les pompiers avaient été appelés à 11 h 10. Ils ont quitté les lieux vers 13 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires