Incendie à l’Aire de passage : des dommages de plus de 100 000 $

L’incendie, qui a éclaté vers 11 h 30, lundi, dans la cheminée du four crématoire de l’Aire de passage du Complexe funéraire Grégoire Desrochers de Victoriaville, a causé des dommages qui pourraient s’élever à plus de 100 000 $, indique la direction de l’établissement dans un communiqué.

Le feu qui, selon le Service de sécurité incendie, pourrait être attribuable à un défaut de fabrication de la cheminée, semble s’être concentré dans ce secteur, évitant ainsi des dommages dans tout le bâtiment.

Une famille participait à la crémation d’un défunt au moment du sinistre. Le protocole d’évacuation a été suivi. Les personnes ont rapidement été prises en charge par les employés du Complexe funéraire Grégoire Desrochers. «Le respect des défunts et de leurs familles est ce qui est le plus important pour nous. La dignité du corps a été observée à tout moment et nous nous assurons d’observer les plus hauts standards de la profession», souligne Denis Desrochers, président et copropriétaire de l’entreprise.

Les dirigeants assurent que toutes les mesures seront prises pour connaître les causes exactes de l’incendie.

Entre-temps, jusqu’à ce que toutes les vérifications nécessaires soient faites, l’entreprise suspend les activités du four crématoire et peut compter, pour les prochaines semaines, sur le support d’un confrère pour continuer à dispenser un service de qualité, précise le communiqué.

Le sinistre n’affecte en rien les cérémonies funéraires prévues dans le bâtiment principal. Ces cérémonies se dérouleront comme prévu.

L’Aire de passage a été inaugurée en juin 2013 et proposait, rappelle la direction, des installations récentes et des équipements à la fine pointe de la technologie et respectant les normes des plus élevées.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires