Dégâts d’eau à l’hôpital : les travaux s’achèvent

 Dégâts d’eau à l’hôpital : les travaux s’achèvent
Les deux incidents ont nécessité l'intervention des pompiers. (Photo : www.lanouvelle.net - archives)

Les deux dégâts d’eau en deux jours, les 24 et 26 juillet, et attribuables à des bris volontaires de gicleurs, n’ont pas été sans conséquence, particulièrement le premier, un déversement d’eau majeur qui a, non seulement inondé le sixième étage, mais aussi les niveaux inférieurs.

Mais les travaux sont presque achevés, a fait savoir le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

Une nouvelle qu’accueilleront certains avec soulagement, après avoir fait part, au www.lanouvelle.net, d’une situation « pas vivable » dans le secteur de la psychiatrie.

« Il a fallu procéder à la relocalisation de certaines chambres en plus d’en convertir d’autres en modules sécuritaires puisque les modules étaient aussi impactés », a fait savoir Kellie Forand, agente d’information au CIUSSS MCQ.

Toute l’offre de services a été maintenue et les espaces communs sont demeurés accessibles, malgré les travaux requis. « Il fallait ramasser l’eau, ce qui s’est fait par une firme externe en collaboration avec nos équipes. La phase d’assèchement a suivi, ce qui signifie l’ouverture des murs pour ventiler et sécher, ce qui a nécessité plus d’une semaine », a expliqué la porte-parole qui salue le travail rapide des équipes techniques et de l’hygiène et de la salubrité.

Il ne resterait maintenant que des travaux d’esthétique et de finition.

Aucun confinement n’a été nécessaire en raison de ces travaux. Si confinement il y a eu, il pourrait être attribuable à la COVID-19.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires