Affaire de vols : Dubeau reconnaît aussi sa culpabilité

Affaire de vols : Dubeau reconnaît aussi sa culpabilité
Lors de l’opération en août 2013 (Photo TC Media – Archives)

VICTORIAVILLE. Dans une affaire de vols de véhicule, d’une remorque et d’une pelle mécanique survenue en août 2013, un autre des quatre individus arrêtés dans ce dossier a réglé ses comptes avec la justice. Mathieu Dubeau, 19 ans, de Victoriaville a plaidé coupable, vendredi, à deux accusations de prise de véhicule sans consentement et à une accusation d’entrave au travail des policiers.

Le juge David Bouchard de la Cour du Québec lui a imposé des amendes totalisant 1500 $ sans compter la suramende s’élevant à 225 $.

Dubeau est soumis également à une période de probation de 12 mois au cours de laquelle il lui est interdit de communiquer avec les trois autres individus reliés à cette affaire, Micael Brault, Pascal Blanchette et Jonathan Groleau.

Brault, en octobre 2013, a été condamné à des peines concurrentes de 36 mois et de 12 mois d’emprisonnement après avoir plaidé coupable.

Un mois avant, en septembre 2013, Pascal Blanchette avait aussi choisi d’en terminer avec la justice. Le Tribunal lui avait imposé une amende de 500 $ et une probation d’une année.

Les individus avaient été épinglés au terme d’une opération à laquelle avaient participé plusieurs policiers. La fuite à pied dans un bois avait nécessité aussi l’intervention de l’escouade canine de la Sûreté du Québec.

Procès en novembre pour Blanchette

Le procès de Guy Blanchette (aucun lien avec l’assureur) devrait finalement avoir lieu le 18 novembre au palais de justice de Victoriaville.

Âgé de 76 ans, l’accusé fait face à des accusations d’attentat à la pudeur et de grossière indécence.

Les gestes qu’on lui reproche auraient été commis, à Victoriaville, sur une fillette entre le 1er août 1973 et le 1er janvier 1975.

Voleur du Walmart

Le Princevillois Stéphane Messier, 57 ans, accusé d’un vol qualifié commis vers la fin août au magasin Walmart de Victoriaville, reviendra devant la justice pour son procès le 19 mars 2015.

Avec une complice, Messier aurait commis un vol à l’étalage, mais une agente de sécurité a interpellé les suspects. Toutefois, l’accusé aurait bousculé l’agente pour ensuite s’enfuir.

Malgré le ratissage, les policiers de la SQ n’ont pas réussi à le retracer à ce moment. Mais le quinquagénaire s’est livré aux policiers quelques heures plus tard.

Le duo avait, selon la police, dérobé un téléviseur et de la nourriture pour une valeur de 400 $, marchandises qui a été récupérée par les policiers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires