William Gravel : un album pour 2023

William Gravel : un album pour 2023
«Marguerites» est le nouvel extrait de William Gravel que les amateurs de musique pop auront bientôt la chance de découvrir. (Photo : gracieuseté)

Après les Deslauriers et Cloutier, un troisième William dans la région tente de percer le marché de la chanson québécoise. Son talent de création musicale est indéniable comme en témoigne son succès radio « Démons dans ma chambre » qui a été numéro 1 aux top 25 BDS francophone lors de sa sortie en avril dernier.

Cet extrait fera d’ailleurs partie de son premier album officiel qu’il lancera au printemps 2023. Un second extrait intitulé « Marguerites », qui se retrouvera également sur l’album, sera disponible sur les plateformes numériques à compter du 28 novembre et devrait aussi commencer à tourner dans les radios.

William Gravel en est à sa troisième année du programme Techniques professionnelles de musique et chanson au Cégep de Drummondville. Le jeune homme de 19 ans (il en aura 20 le 17 novembre) se consacre beaucoup sur ses projets et ne sait pas encore ce qu’il fera de ses études l’an prochain. « Je verrai cela plus tard. J’ai encore du temps », laisse-t-il entendre à ce sujet.

Du temps, il lui en reste cependant toujours un peu moins afin de peaufiner l’album à venir. « Mais ça va très bien. Tout est presque terminé. Il ne reste plus que quelques sessions à faire en studio. C’est l’album que j’ai toujours rêvé de créer et d’écrire. Je suis content d’en être arrivé là aujourd’hui et j’ai bien hâte à sa sortie », raconte le Plessisvillois qui a signé avec la maison de disques Goliath musique du producteur et artiste David Jalbert pour sa réalisation.

Quand il parle de son premier album officiel, c’est qu’il en avait préparé un autre alors qu’il complétait son secondaire 5 en option musique à la polyvalente La Samare. « Je l’avais sorti en mars 2020 en tout début de pandémie. J’ai finalement abandonné ce projet. D’ailleurs, la pandémie a été pour moi l’objet d’une grosse remise en question. J’en prenais trop sur mes épaules. C’est là que je me suis mis à la recherche d’une équipe avec qui travailler et que j’ai pu tomber sur David. Ça fait déjà presque un an qu’on travaille ensemble sur mes nouvelles chansons. »

Le jeune auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste flotte sur un nuage. Il a ce don de concevoir des chansons qui nous trottent dans la tête. « C’est ma force de créer des airs qui nous restent dans la tête. J’ai ma p’tite sauce secrète, ce sont mes épices à moi », s’amuse-t-il à dire lui qui s’est dit agréablement surpris du succès qu’a connu « Démons dans ma chambre » et qui en espère tout autant avec le prochain extrait « Marguerites ».

Ce titre est d’ailleurs significatif pour lui puisque la jolie fleur est associée à sa propre histoire d’amour. « C’est une chanson entraînante et dédiée à l’amour et la liberté. Elle contient de nombreuses métaphores qui nous permettent de laisser libre cours à notre imagination », exprime-t-il tout en croyant qu’elle devrait susciter l’intérêt des amateurs de musique pop.

Pour l’instant, on ne connaît pas encore le titre de son nouvel album. Ce que l’on sait par contre, c’est qu’on y retrouvera dix nouveaux titres incluant « Démons dans ma chambre » et « Marguerites ». Il prépare aussi un spectacle avec un tout nouveau groupe l’été prochain afin d’y jouer ses chansons pour différentes occasions.

Il a toujours baigné dans la musique

Son père et sa mère faisant partie d’un groupe, William a toujours baigné dans la musique depuis son plus jeune âge et développé une forte passion pour l’art de la chanson. Il n’a jamais suivi de cours privés en musique. Son père l’a initié à la batterie alors qu’il n’avait que 3 ans. Peu à peu, il s’est également mis à jouer de la guitare, du piano, de la basse et du ukulélé en plus de se mettre à chanter.

Au secondaire, il a raflé le prix du groupe Les Trois Accords lors de la finale régionale de Secondaire en spectacle en 2019 ce qui lui avait permis de se produire sur la scène de Loto-Québec lors du Festival de la Poutine de Drummondville. Il avait aussi remporté le prix de la Commission scolaire des Bois-Francs lors de l’édition 2019 du concours Rockstar junior de Saint-Pierre-Baptiste. À cela s’est ajouté un autre prix lors de la finale locale de Secondaire en spectacle en 2020.

Les artistes Charlie Puth et Ed Sheeran de même que les groupes Les Colocs et Les Trois Accords sont de grandes sources d’inspiration pour lui, sans oublier Kaïn. Le multi-instrumentiste est doté d’une oreille absolue qui lui permet d’associer à n’importe quel son une note de musique sans référence auditive, ce qui fait de lui qu’il a une mémoire sonore très développée. Il affirme d’ailleurs que cela l’aide beaucoup dans sa musique.

Sur les réseaux sociaux

William a toujours sa chaîne YouTube où on retrouve des compositions et reprises. « J’aime bien la version acoustique que j’ai faite de «Démons dans ma chambre» que j’ai publiée sur la chaîne. C’est en quelque sorte du contenu bonus. »

L’auteur-compositeur-interprète demeure plus actif sur son compte TikTok (williamgravell). « Je m’amuse beaucoup sur cette application. J’y fais du contenu musical, des courtes vidéos de mes chansons et de l’humour aussi. » Sinon, il y a toujours sa page Facebook et Instagram pour le voir et l’entendre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires