Une œuvre du sculpteur André Fournelle à Victo

Communiqué

Une œuvre du sculpteur André Fournelle à Victo
André Fournelle, Nouveau paradigme (Photo : gracieuseté)

Une nouvelle œuvre d’art vient d’être dévoilée à Victoriaville. Intitulée Nouveau paradigme, la sculpture en bronze, feuille d’or et acier est une création de l’artiste André Fournelle et sera exposée en permanence au Carré 150.

André Fournelle a exposé au Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger à l’été 2020 dans le cadre de la 9e Biennale nationale de sculpture contemporaine. Chez Fournelle, chaque œuvre a une dimension sociale portée par la conviction que le geste artistique est vecteur de changement.  

Lors de son passage à Victoriaville en 2020, André Fournelle a proposé au public d’assister à une performance de coulée de bronze en direct. Le 5 septembre 2020, entre deux vagues de la pandémie de COVID-19, 200 personnes se sont réunies à la Place Sainte-Victoire pour vivre cet événement unique. Sous la forme d’interventions poétiques, ponctuant le processus de création du sculpteur, les autrices Virginie Doucet, Anne-Sylvie Gosselin, Monique Juteau, Julie Morin et Véronique Pepin ont questionné les changements souhaités durant cette période de bouleversements et les promesses d’un « nouveau paradigme ». Le cinéaste John Blouin a capté cette soirée et en révèle l’ambiance dans un court métrage diffusé en ligne sur la chaîne YouTube du Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger. 

André Fournelle travaille avec des matériaux bruts et des formes géométriques épurées. Figure marquante de l’histoire de la sculpture au Québec, il réalise, au fil de ses cinquante ans de carrière, un nombre impressionnant d’œuvres et de performances au Canada et en Europe. Il est récipiendaire du Prix Paul-Émilie-Borduas 2021, la plus haute distinction en arts visuels au Québec. 

Un don à la collectivité victoriavilloise

Lors du dévoilement, Dominique Laquerre, la directrice du centre d’art, a souligné la grande valeur de cette œuvre et la générosité de l’artiste et de la mécène Anne-Marie Boucher. Selon le souhait de monsieur Fournelle, « Nouveau paradigme », la sculpture issue de cette performance est maintenant exposée au niveau parterre du Carré 150 et est accessible à la population. Cette œuvre unique est composée des bronzes de deux coulées ayant eu lieu l’une à Montréal en 2018 et l’autre à Victoriaville en 2020. Les bronzes, coulés librement dans des dalots d’acier nu ou recouvert de feuille d’or, se dressent dans leurs creusets tordus par la chaleur. Ils composent deux colonnes de 3,5 mètres de hauteur qui évoquent la forme et la longueur indéfinie de lignes de vie. 

Les Victoriavillois peuvent s’enorgueillir désormais d’avoir un Fournelle parmi leurs œuvres d’art public grâce à un don d’Anne-Marie Boucher. Originaire de Victoriaville. Madame Boucher a fait carrière dans le domaine de l’éducation où son apport est bien connu. Spécialisée dans la didactique des langues, elle a, entre autres mandats, été la première responsable du programme des classes d’accueil au ministère de l’Éducation du Québec. Le couple Lortie – Boucher a bâti, au fil des ans, une importante collection d’art contemporain. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Duff
Duff
6 jours

Toute un joint de pot 🥴🥴