Quatre contes pour enfants sur le thème de la naissance et de la grossesse autochtone

Communiqué

Quatre contes pour enfants sur le thème de la naissance et de la grossesse autochtone
Stéphanie Déziel (Photo : gracieuseté)

Stéphanie Déziel, résidente de Victoriaville, a écrit quatre contes pour enfants. Les livres seront lancés au Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or le 19 juin à 14 h 30 afin de souligner la Journée nationale des peuples autochtones. Ces contes, qui seront remis gratuitement aux familles autochtones, sont richement illustrés par l’artiste algonquine Michi Thusky-Cloutier et disponibles en français-Anicinabe et en anglais–Anicinabe. Ils sont intitulés : «Tagwagin, l’automne», «Nibin, l’été», «Nopimik, dans le bois» et «Pibon, l’hiver».

Stéphanie Déziel est auteure jeunesse depuis 11 ans. Elle a vécu 10 ans en Abitibi, mais habite désormais à Victoriaville. Son premier roman, «Un crapaud sur la tête», a été publié en 2011, après quoi elle a signé, en 2013, «Le cadeau de l’esturgeon» dont l’action se déroule à Kitcisakik dans une communauté algonquine près de l’Abitibi.

Elle a fait paraître «La sorcière aux fesses en citrouille» en 2016 et en 2017, le roman «Michel, la corneille, l’outarde et le loup», un livre inspiré de la vie de Michel Pageau qui a mis sur pied un refuge pour animaux sauvages à Amos en Abitibi. L’auteure a également été la marraine du concours littéraire jeunesse Plume en 2019 organisé par la MRC d’Arthabaska et la ville de Victoriaville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires