La Ferme d’autrefois accueille la Fête du Patrimoine

PLESSISVILLE. La famille Baril de Plessisville invite la population à venir découvrir la Ferme d’autrefois dans le cadre de la première Fête du Patrimoine de Plessisville qui se tiendra les 23 et 24 août prochains.

C’est d’ailleurs sur le site même de la Ferme d’autrefois, située au 87 du rang 11 dans la municipalité de la Paroisse de Plessisville, que les médias ont été conviés pour en savoir davantage sur cet événement qui s’inspire de la Fête des Moissons de Saint-Maurice et qui proposera plusieurs activités touchant la vie de nos ancêtres et le folklore québécois.

Jean-Pierre Baril de la Ferme d’autrefois et Jean Guilbert de la Fête des Moissons ont formé une équipe afin de mettre en valeur le patrimoine rural et agricole de la MRC de L’Érable. Ils souhaitent la participation d’entre 1500 et 2000 visiteurs.

«Tout a commencé suite au décès de mon père Gilles en février dernier. Nous lui avions promis, alors que nous étions encore à son chevet, d’ouvrir son musée en 2014. Après l’enterrement, Jean Guilbert, qui est un ami de la famille, nous a dit qu’il amènerait son festival chez nous. On sait que c’est gros, mais on s’est arrangé pour faire coïncider tout ça», d’expliquer Jean-Pierre Baril.

La Fête du Patrimoine est donc née d’une rencontre de passionnés liés à l’histoire et au patrimoine. «Gilles et son épouse Thérèse venaient à chaque année à la Fête des Moissons, et ce, depuis une trentaine d’années. Je leur devais bien ça», de raconter M. Guilbert. «Faire revivre le travail de nos ancêtres sera un événement unique.»

Des découvertes

Le public découvrira sur place des activités liées au travail de la terre avec chevaux, des artisans des métiers anciens et auront par le fait même la possibilité de visiter la collection de machinerie agricole de Gilles Baril.

Parmi les faits particuliers de l’événement, il y aura démonstration du «battage à la piétineuse», de l’essouchage avec un «cric à grandes roues de bois», du pressage du foin avec des chevaux.

Parmi les objets rares de la collection de Gilles Baril, les visiteurs pourront voir les outils utilisés pour construire un aqueduc dans des troncs d’arbres. Les citoyens et touristes auront aussi accès aux réalisations du Cercle de fermières local qui fête cette année son 100e anniversaire.

«J’ai bien hâte de faire marcher l’arrache roche de mon père. Cet ancien instrument de ferme était son dada», d’ajouter M. Baril. «Et que dire de l’essoucheuse», de renchérir M. Guilbert. «J’en connais seulement une qui est aussi bien conservée et c’est celle qui a appartenu à Gilles. Et on va la faire marcher.»

Prestations d’artistes locaux

Des prestations d’artistes locaux agrémenteront tout le week-end grâce à la collaboration de la Paroisse de Plessisville. «La Paroisse est heureuse de soutenir cet événement par le programme culturel MRC en musique. Il sera ainsi possible d’assister à des performances musicales traditionnelles et un spectacle de contes et légendes régionales», de mentionner Gaétan Gosselin, le représentant de la municipalité hôte de l’événement.

M. Gosselin a lui-même connu Gilles Baril et l’a décrit comme un homme généreux. «Il avait installé un planeur dans son garage et tout était gratuit pour les gens qui voulaient s’en servir. Il avait toujours des projets à réaliser. Ce sera une belle occasion de faire connaître tous ces outils. On est donc bien fier que ça se passe dans notre rang», a-t-il fait savoir.

Ouverture du site

Le site sera ouvert aux visiteurs dès 10 h le samedi et dimanche afin de leur permettre de visiter la collection de Gilles Baril et voir à l’œuvre le maréchal ferrant. Les travaux aux champs à l’aide des chevaux débuteront à 13 h pour se terminer vers 17 h tous les jours.

Le samedi soir, une tablée populaire aura lieu sous le chapiteau suivie du spectacle de contes et légendes et le dimanche matin, les gens pourront assister à un concours de labour avec les chevaux.

Le tout se terminera en fin de journée le dimanche par la mise à l’encan des différentes machineries agricoles à chevaux. Différents artistes seront présents durant les deux après-midis afin d’agrémenter l’endroit d’une ambiance traditionnelle.

Comme l’ont indiqué MM Baril et Guilbert, la Fête du Patrimoine est avant tout une réalisation d’équipe, des bénévoles motivés, qui ont adopté l’événement pour en faire une réussite. Cette équipe tient d’ailleurs à souligner la collaboration du CLD de L’Érable dans la mise en place de l’événement et la participation financière de la Coopérative agricole des Appalaches et des Bois-Francs, Carrière Plessis et le ministère de la Culture sans qui l’événement ne pourrait avoir lieu.

La famille Baril a procédé à l’acquisition de la Ferme d’autrefois en 1977. Plusieurs événements s’y sont déroulés depuis comme le 150e de la Paroisse en 1985 et le pique-nique annuel de la Coop des Appalaches en 2000. L’entrée sera de 8 $ par jour pour les personnes de 12 ans et plus et gratuite pour les 11 ans et moins. Un stationnement pour les motorisés sera disponible au coût de 10 $ la nuit.

Autres informationsIl est possible d’obtenir de plus amples informations concernant cet événement au bureau d’information touristique en composant le 819 621-1333.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires