Investir les archives : Julie-Ève Proulx en résidence Chez Atoll | art actuel

Communiqué

Investir les archives : Julie-Ève Proulx en résidence Chez Atoll | art actuel
Julie-Eve Proulx (Photo : gracieuseté)

L’équipe d’Atoll | art actuel est heureuse d’annoncer la venue de l’artiste-vidéaste Julie-Eve Proulx en résidence de recherche-création dans le cadre du projet Investir les archives. 

Atoll | art actuel lançait en août dernier un appel à projets adressé aux artistes résidants ou originaires du Centre-du-Québec, afin de trouver un ou une artiste intéressé à participer à un projet de résidence de recherche-création dans ses archives. C’est par suite de cet appel que Julie-Eve a été sélectionnée.

Pendant le mois d’octobre, Julie-Eve se plongera dans les archives d’Atoll | art actuel depuis sa création en 1985, alors que l’organisme portait le nom du GRAVE (Groupement des artistes en art visuel de Victoriaville et des environs). Son travail permettra de poser un regard critique et historique sur l’histoire du centre, son rôle, son identité et les valeurs qu’il a porté au cours des années. Comment les archives du centre informent-elles sur les préoccupations sociales et artistiques de la communauté? Peuvent-elles être le catalyseur de réflexions intergénérationnelles permettant de mieux collectivement imaginer l’avenir d’Atoll | art actuel? Pendant son séjour en résidence, Julie-Eve se laissera porter par ces questionnements afin de créer une œuvre originale. Ce projet a lieu dans le cadre de la mise sur pied d’un centre de documentation en art actuel qui verra le jour en janvier 2023. Ce centre de documentation en plus de rendre disponibles une banque de publications de qualités sur les arts actuels, rendra accessible les archives du centre. L’œuvre réalisée par Julie-Ève y sera exposée.

À propos de l’artiste

Diplômée en sociologie puis en études cinématographiques, Julie-Eve Proulx se spécialise en réalisation de films documentaires et en montage. Parallèlement, elle participe à des ateliers de formations en théâtre avec le Théâtre UTIL et Le théâtre en courte-pointe. Elle réalise deux courts métrages, La louve blanche et Un dimanche bizarre et travaille à la production d’un troisième en plus d’accompagner des organismes communautaires dans la production audiovisuelle.  

Engagée dans sa communauté, elle contribue à la naissance de l’organisme culturel Le BeauLieu Culturel du Témiscouata et à la production théâtrale Cabano PQ . En tant que vidéaste, Julie-Eve Proulx collabore au projet de création pluridisciplinaire « Pont de glace et autres jeux sur les lacs gelés du Témiscouata » ainsi qu’à la création des capsules Découvrir le cinéma documentaire produit par Paraloeil. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires