Le défi minceur fait des heureux!

En 2013, Gesterra, firme d’experts en gestion des matières résiduelles, a accepté le mandat de la MRC d’Arthabaska de mettre sur pied une vaste campagne d’information, de sensibilisation et d’éducation (ISÉ) dont l’objectif principal est de réduire de 15% l’enfouissement des déchets sur le territoire de la MRC d’Arthabaska d’ici trois ans. Depuis, les citoyens des 23 municipalités ainsi que différents acteurs de la région sont invités à relever le Défi Minceur!, c’est-à-dire réduire l’équivalent de 2 lb par semaine par personne la quantité de matières résiduelles habituellement déposées dans le bac à déchets.

Pour stimuler la participation des citoyens au Défi Minceur, la MRC d’Arthabaska, en collaboration avec RENO SPORT, remet chaque année des prix d’une valeur totale de 2 000 $. Pour le premier tirage 2014 Mme Josée Beauchesne (1er prix) et M. Errol Poiré (2e prix) furent les heureux gagnants! Le prochain tirage aura lieu le 5 décembre 2014, inscrivez-vous dès maintenant!

Réalisations de l’an 1

Entre mai 2013 et avril 2014, Gesterra et ses partenaires ont réalisé de nombreuses actions d’ISÉ sur le territoire de la MRC d’Arthabaska : nomination d’ambassadeurs, tirages d’une valeur de 2 000 $, création d’affiches géantes et d’autocollants de bacs, conception d’un site web www.defi2lb.com, d’une page Facebook et de vidéos promotionnels, envoie d’infolettres et placement publicitaire; une tournée des écoles primaires ainsi qu’une journée porte-à-porte dans les rues de la Ville de Victoriaville afin de communiquer à la population de tout âge des trucs et astuces pour adopter une saine gestion des matières résiduelles (annexe 1).

Ces actions ont permis d’enregistrer 3 094 participants au Défi Minceur et une réduction de 3 % de l’enfouissement des déchets sur le territoire de la MRC d’Arthabaska ce qui représente une diminution de 3 kg/habitant des matières enfouies.

Mon projet minceur : La nouveauté de l’an 2

Dans la cadre de la deuxième année d’activités, la population est une fois de plus invitée à relever le Défi Minceur! La nouveauté? Les jeunes joueront un rôle dominant dans la réduction des déchets. En effet, au cours de l’année scolaire 2014-2015, les étudiants des écoles secondaires et du Cégep de la MRC d’Arthabaska seront invités à participer à «Mon projet Minceur!».

Cette nouvelle initiative, développée en collaboration avec la MRC d’Arthabaska, la Commission scolaire des Bois-Francs, le Clarétain et le Cégep de Victoriaville offrira aux jeunes la possibilité de réaliser un projet favorisant la réduction des déchets dans leurs écoles ou leurs communautés et de gagner 10 000 $ en prix et en argent! www.defi2lb.com/monprojetminceur

À propos de Gesterra

Gesterra est une entreprise issue d’un partenariat public privé (ppp) qui œuvre pour la saine gestion des matières résiduelles dans les secteurs municipal, institutionnel, commercial et industriel.

La compagnie a vu le jour en 2006 sous la dénomination sociale : «Société de développement durable d’Arthabaska inc.» Elle est régie par une loi privée et opère sous le nom de Gesterra. Gesterra est détenu par deux actionnaires, soit la MRC d’Arthabaska, qui possède 51% des actions et Gaudreau Environnement, qui en détient 49%.

Constituée le 1er janvier 1982, la MRC d’Arthabaska est composée de 23 municipalités qui comptent plus de 71 000 habitants. Pionnière dans la récupération des matières résiduelles, la MRC d’Arthabaska a toujours milité en faveur d’une responsabilisation des acteurs, en situant le citoyen au coeur de la démarche de valorisation. En 1975, Normand Maurice, un enseignant visionnaire et engagé de la région, disait déjà que «la récupération repose sur un comportement». En 1977, le premier centre de tri au Québec voyait le jour. Aujourd’hui encore la MRC se démarque par son caractère entrepreneurial et une vision proactive de son développement pour un avenir durable.

Fondée en 1958 par Jacques Gaudreau, Gaudreau Environnement s’élève aujourd’hui au rang des joueurs influents sur l’échiquier québécois dans le secteur des technologies environnementales. Employant près de 500 personnes, l’entreprise mise sur son sens de l’innovation pour développer de nouvelles solutions pour la gestion des matières résiduelles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires