« Une tondeuse n’est pas un jouet »

Communiqué

« Une tondeuse n’est pas un jouet »
Daniel Lanteigne vit avec une amputation depuis l’âge de 6 ans. Il souhaite que son histoire sensibilise les parents et leurs enfants. (Photo : gracieuseté)

Daniel Lanteigne, un doyen du Programme pour enfants amputés (LES VAINQUEURS) de l’Association des Amputés de guerre, connaît très bien les conséquences tragiques d’un accident de tracteur de pelouse. À l’âge de 6 ans, il a subi un accident impliquant une telle machine. Maintenant dans la trentaine et père d’un jeune garçon, il tient plus que jamais à transmettre son message sur la prudence aux enfants. 

« Avec l’été qui arrive et la « saison des tondeuses » qui commence, je veux vraiment que les enfants apprennent à rester loin de ces machines. Les enfants ne devraient pas monter sur un tracteur de pelouse, le conduire ou jouer près de celui-ci. Ces machines sont des outils, pas des jouets », insiste Daniel. 

Peu de temps après son accident, Daniel a été inscrit au Programme LES VAINQUEURS, qui lui a permis de recevoir de l’aide financière pour l’achat de ses jambes artificielles ainsi que du soutien moral. Au fil des ans, il a appris à vivre avec son amputation et, bien que la technologie soit avancée, une jambe artificielle est loin de remplacer une « vraie » jambe. 

« Nous n’insisterons jamais assez sur l’importance pour les enfants de rester loin des tondeuses à gazon. Je suis la preuve vivante qu’un accident est vite arrivé et que quelques secondes d’inattention peuvent changer toute une vie », ajoute Daniel.

Les gens qui désirent recevoir des ressources portant sur la sécurité sont invités à communiquer avec l’Association des Amputés de guerre : 1 800 250-3030 ou jouezprudemment@amputesdeguerre.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Georgie
Georgie
1 mois

Oui mon beau Daniel,tu-as raison sur toute la ligne.
Tu fais bien ton chemin ,on t’aimes comme tu est
Bonne chance dans tout ce que tu entreprends