Une table régionale de travail sur l’inclusion numérique voit le jour

Communiqué

Une table régionale de travail sur l’inclusion numérique voit le jour
François Duguay, coordonnateur de l’AGÉPA (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

La Table des MRC du Centre-du-Québec, mandataire de l’Alliance pour la solidarité dans la région, a annoncé le déploiement du projet « Table de travail sur l’inclusion numérique (TTIN) » de l’Association des groupes d’éducation populaire autonome Centre-du-Québec (AGÉPA). 

Ce projet est rendu possible grâce au financement de 76 681 $ issu du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS), dans le cadre de l’Alliance centricoise pour la solidarité et l’inclusion sociale (ACSIS), en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. 

La TTIN est une table de travail intersectorielle et représentative des cinq MRC de la région. Elle vise à réduire l’exclusion numérique chez les Centricoises et Centricois. Dans le cadre du projet, qui se déroule jusqu’au 31 mars 2023, la TTIN réalisera : 

• un portrait de l’exclusion numérique au Centre-du-Québec, notamment chez les 65 ans et plus ; 

• des outils, des formations et des ateliers complémentaires pour soutenir les organismes communautaires oeuvrant à l’inclusion numérique ou voulant y oeuvrer. 

La TTIN se distingue aussi par l’intégration d’un comité d’experts de vécu (CEV) en son sein. Les membres de ce comité agiront notamment comme cochercheurs et s’assureront de mettre la participation citoyenne au coeur du projet. En plus de partager leur propre expérience face à l’accès et à l’utilisation des outils informatiques, ils participeront activement à recueillir des témoignages de personnes exclues lors d’activités ludiques et sociales en présentiel et en virtuel. 

« Il est essentiel d’apporter du soutien et d’offrir de l’accompagnement pour renforcer l’intégration des personnes vulnérables, particulièrement celle des personnes âgées de 65 ans et plus, qui sont les plus fragiles de notre société. L’aide financière du gouvernement du Québec permettra aux acteurs du terrain de répondre concrètement aux besoins de ces personnes pour qu’elles puissent suivre l’évolution du numérique. Je suis fier que nous contribuions à tisser un filet social fort et à inclure tous les citoyens et citoyennes dans le virage numérique. C’est en étant solidaires que nos collectivités peuvent s’épanouir », affirme Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie. 

« L’annonce d’aujourd’hui démontre encore une fois à quel point la collaboration dont font preuve les différents acteurs du Centre-du-Québec permet à notre région de mettre en place des projets au bénéfice de tous nos citoyens et citoyennes. Je suis heureux que notre gouvernement participe à l’inclusion numérique des Centricoises et des Centricois », souligne André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec. 

« Nous sommes heureux que les élus reconnaissent la nécessité de contrer l’exclusion numérique au Centre-du-Québec et c’est avec détermination que l’AGÉPA s’engage dans ce mandat. Nous croyons qu’une ressource régionale permettra au Centre-du-Québec d’optimiser ses efforts pour contrer la fracture numérique chez nos citoyennes et citoyens. Nous remercions également nos 15 organisations partenaires qui siègeront au sein de la Table de travail sur l’inclusion numérique (TTIN) », a expliqué François Duguay, coordonnateur de l’AGÉPA. 

« La pandémie a eu pour effet d’accélérer le virage numérique et, parallèlement, d’accentuer l’exclusion numérique de certains de nos citoyens et citoyennes. Les organismes communautaires et les institutions de la région se sont retrouvés face à cet écart numérique et cherchent des solutions pour le réduire. Le projet de la TTIN tombe ainsi à point », a précisé Geneviève Dubois, présidente de la Table des MRC, préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska et mairesse de Nicolet. 

« La Table des MRC, à titre de mandataire, et la MRC d’Arthabaska, à titre de fiduciaire, travaillent en collaboration avec le Comité régional en développement social du Centre-du-Québec (CRDS) pour accompagner et mobiliser les organisations du Centre-du-Québec autour des enjeux en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Nous observons une corrélation importante entre pauvreté, exclusion sociale et exclusion numérique. Par conséquent, le projet de la TTIN tombe sous le sens pour le CRDS », a expliqué Mélanie Bergeron, directrice générale du CRDS. 

À propos de l’AGÉPA 

Incorporée en 1987, l’Association des groupes d’éducation populaire autonome (AGÉPA) Centre-du-Québec est un regroupement d’organismes communautaires qui partagent des pratiques d’éducation populaire autonome. Les groupes membres de l’AGÉPA proviennent des cinq MRC du Centre-du-Québec. Son objectif premier est de travailler à la transformation sociale dans une perspective de justice sociale. Le moyen privilégié pour atteindre cet objectif est l’éducation populaire autonome. 

À propos de l’Alliance centricoise pour la solidarité et l’inclusion sociale 

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, a annoncé en mai 2019 qu’une somme de plus de 3,3 millions de dollars, répartie jusqu’en 2023, était attribuée à l’ACSIS et son mandataire la Table des MRC du Centre-du-Québec. Cette enveloppe est destinée à la mobilisation et au soutien de projets visant à répondre aux besoins du milieu en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Pour ce faire, le CRDS et les comités locaux en développement social (ou leur équivalent) de chaque MRC ont travaillé au déploiement de l’ACSIS en identifiant les priorités d’action locales et régionales, ainsi qu’en agissant à titre de comités de recommandation des projets déposés. Au total, ce sont 16 projets locaux et 4 projets régionaux qui ont été financés par l’ACSIS depuis 2019. Des sommes résiduelles demeurent disponibles pour soutenir de nouveaux projets d’envergure régionale. Afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé en vue d’un dépôt de projet, les organismes intéressés sont invités à communiquer par courriel avec Amada Aldama, agente de développement au CRDS, à l’adresse suivante : developpement@crdscq.com. Les renseignements et les documents officiels sont disponibles via le crds.centre-du-quebec.qc.ca/alliance

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Eric GAYRAUD
Eric GAYRAUD
6 mois

Former les exclus du numérique est une nécessité, mais faire en sorte que l’information numérique et les sites web soient confortablement accessibles pour tous, notamment via des outils d’intelligence artificielle comme LISIO, peut permettre d’accélérer les choses.

Last edited 6 mois by Eric GAYRAUD