Une première expérience démocratique pertinente à La Samare

Une première expérience démocratique pertinente à La Samare
Les candidats en présence de leurs jeunes interlocuteurs : Eric Lefebvre, Tarek Henoud, Mario Beauchesne et Pascale Fortin ainsi que Léonie Perreault, Rosalie Drolet, Salomé Fortin et Yévann Jutras-Liard. (Photo : www.lanouvelle.net)

Quatre des six candidats à l’élection provinciale dans Arthabaska ont répondu à l’invitation qui leur avait été lancée par les élèves de 4e et 5e secondaire de la polyvalente La Samare. Pendant plus d’une heure, ils ont bien voulu se prêter à cet exercice d’éducation à la démocratie.

Les candidats Eric Lefebvre (CAQ), Tarek Henoud (PCQ), Mario Beauchesne (PQ) et Pascale Fortin (QS) ont été appelés à se prononcer sur des enjeux qui préoccupent les jeunes. Les impôts et la dette, l’environnement et l’accès à un logement abordable sont tous des thèmes qui ont été abordés avec clarté par les participants qui se sont également prononcés sur leur principale priorité pour la région.

« Nous sommes très heureux du déroulement de notre activité », a fait savoir Hugo Lamontagne qui est l’un des enseignants qui ont initié cet événement. « Notre objectif était vraiment d’inciter nos élèves d’être à l’affût de ce qui se passe au niveau de la politique parce qu’ils sont nos citoyens de demain. C’est ce qu’on leur dit toujours dans nos cours. »

Impliqués dans l’élaboration des questions, les élèves Rosalie Drolet, Léonie Perreault, Salomé Fortin et Yévann Jutras-Liard étaient reconnaissants envers les candidats qui ont participé à l’exercice tout en ayant été respectueux entre eux. « J’ai été vraiment contente de leur écoute. Ils ont pris le temps de nous répondre sans nous bullshiter », a dit pour sa part, Léonie.

Les candidats ont aussi eu l’opportunité de se présenter chacun leur tour et d’expliquer leur motivation de se lancer en politique ou de solliciter un autre mandat (pour le député sortant Lefebvre). Ils ont d’ailleurs tous été chaudement applaudis à l’issue de cette rencontre.

Les jeunes des secondaire 4 et 5 seront d’ailleurs appelés à se prêter à un exercice de vote, d’ici la tenue de l’élection, qui découle de cette première expérience démocratique.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires