Secteur communautaire : 17 bons coups salués

Secteur communautaire : 17 bons coups salués
Trois maisons des jeunes à l’honneur, celles de Victoriaville, Ham-Nord et Warwick! (Photo : www.lanouvelle.net)

En présence de partenaires du milieu socioéconomique et politique, la Corporation de développement communautaire des Bois-Francs (CDCBF) a célébré, mercredi matin, les bons coups et réussites survenus au cours de l’année 2021-2022. Une  rencontre placée sous le thème « En pleine effervescence ».

Ainsi, en l’honneur de Rita-St-Pierre, pas moins de 17 « Rita » ont été attribués à autant d’organismes au cours d’une cérémonie tenue au cabaret Guy-Aubert du Carré 150 à Victoriaville et animée par France Beaulé et Jean-François Gascon, deux comédiens du Théâtre Parminou.

Avant la remise officielle, le président du conseil d’administration de la CDCBF, Marc-Antoine Breault, a brièvement pris la parole. « Ça fait du bien de se voir et de se retrouver ensemble. Je vous remercie de votre présence pour souligner l’effervescence, toute la beauté et la force de notre milieu communautaire », a-t-il exprimé, tout en remerciant l’équipe de la CDCBF qui a rendu « possibles ces précieux moments ».

Pour sa part, la nouvelle directrice générale Tania Fontaine, en poste depuis près d’un an, s’est réjouie de participer à sa première édition des Bons coups. « Bien qu’on m’ait avisée que la région constitue le berceau du communautaire, j’étais loin de me douter du coup de cœur que j’allais avoir pour les gens d’ici, pour les organismes d’ici et pour tout le travail que vous accomplissez. Quand on travaille dans la mouvance du quotidien, on ne prend pas le temps de réaliser tout l’impact qu’on a », a-t-elle observé d’entrée de jeu.

La directrice générale n’a pas manqué de souligner la forte pression exercée sur les organismes avec les grands défis actuels que représentent la pénurie de main-d’œuvre, le manque de logements abordables et le coût de la vie qui ne cesse d’augmenter. « Malgré tout, les organismes répondent toujours à l’appel et font des merveilles avec les ressources qu’ils ont. Ce matin, je vous lève mon chapeau, je vous dis félicitations pour le travail exceptionnel et merci! », a-t-elle conclu.

Les bons coups

Dix-sept initiatives ont donc été récompensées dans cinq catégories : jeunesse, intégration sociale, santé, aînés et culture.

Dans le volet jeunesse, la Maison des familles de Victoriaville a reçu un « Rita » pour une innovation « Le bonheur est dans le lait! », un nouveau service de location de tire-lait pour soutenir les mamans dans leur projet d’allaitement. « Et la goutte qui fait déborder le biberon », a dit le coanimateur, c’est la gratuité du service.

Les maisons des jeunes Trait d’Union de Victoriaville, des Hauts-Reliefs de Ham-Nord et Destination 12-17 de Warwick ont été honorées, de leur côté, pour l’organisation d’une compétition amicale de boîtes à savon. Ce projet « S’unir pour que ça roule! » a permis aux jeunes de briser l’isolement vécu avec la pandémie et de travailler en équipe, tout en mettant de l’avant la créativité, l’entraide et le plaisir.

Pour sa part, Répit Jeunesse a vu son projet « Ma maison, un toit pour toi » récompensé. L’organisme a assuré le leadership concernant la mise en place l’hiver dernier d’une unité d’urgence en itinérance pouvant accueillir 10 personnes en raison d’un besoin criant en matière d’hébergement. Un projet autour duquel ont gravité divers partenaires, dont la Ville de Victoriaville et le CIUSSS MCQ.

Intégration sociale

L’Association pour l’intégration sociale des Bois-Francs a été mise en lumière pour sa programmation d’activités estivales en 2021 auxquelles ont pris part une cinquantaine de personnes et ayant pour but notamment de favoriser l’apprentissage de connaissances dans le plaisir et la socialisation.

Le Centre d’entraide Contact de Warwick a obtenu un « Rita » pour Le Terrier, ce restaurant à plusieurs fonctions sociales et qui assure des repas gratuits et à prix réduit pour la communauté. Au cours de la dernière activité, en pandémie, une moyenne de 70 repas par jour a été servie.

Par ailleurs, un « Rita » a été décerné à l’Association des locataires du Centre-du-Québec pour sa sortie médiatique en juin 2021, son cri d’alarme lancé alors que se pointait une crise du logement abordable en raison d’un taux d’inoccupation très bas à Victoriaville. Un appel qui a été entendu et qui a mené à la mise en place d’une cellule de crise et d’un plan de gestion et de veille. La collaboration établie a été couronnée de succès puisque quelques personnes seulement ont dû utiliser le service d’hébergement d’urgence.

L’organisme Services intégrés pour l’emploi, quant à lui, a vu son projet « Fracture numérique » être souligné, à savoir une formation sur les compétences informatiques de base, sous forme de vidéos et de modules, pour faciliter la recherche d’emploi d’une clientèle faisant face à un manque d’accès à l’informatique.

Le Carrefour des générations du Grand Daveluyville est aussi honoré pour avoir fait l’acquisition en 2021 de son bâtiment. Le projet « Le carrefour, un toit pour toutes les générations » permettra à l’organisme, sous un même toit, de développer ses actions et de maximiser le potentiel de chaque organisation et partenaire. Il permettra notamment aux personnes vivant en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale d’obtenir, dans un même lieu, les services dont elles ont besoin.

Un honneur aussi pour le CALACS Unies-Vers-Toi pour la création d’une trousse pour entreprises afin de contrer la violence en milieu de travail. Il s’agit d’un projet de sensibilisation, d’intervention et d’accompagnement développé de concert avec les entreprises de la région. Il se traduit notamment par l’envoi d’une infolettre, d’ateliers de sensibilisation et d’accompagnement relativement à des besoins spécifiques.

L’Association des personnes malentendantes des Bois-Francs a aussi eu droit à son « Rita » pour son projet « Une image vaut mille mots ». Un outil format porte-clés avec des pictogrammes illustrant des besoins de base a été créé à l’intention des personnes séjournant à l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska. Il vise à favoriser les échanges entre les personnes malentendantes et le personnel de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska.

Santé

En raison d’une perception encore teintée de stigmatisation et de discrimination envers les personnes vivant avec le VIH, le Bureau de lutte aux infections transmises sexuellement et par le sang, le BLITSS, a conçu et diffusé une nouvelle campagne de sensibilisation sur le VIH/sida à l’occasion de la Journée mondiale du sida, le 1er décembre. Une campagne visant à informer sur les avancées médicales et scientifiques afin d’éliminer les comportements et attitudes discriminantes. C’est ce qui lui vaut un « Rita ».

L’organisme Diabète Bois-Francs fait aussi parler de lui pour les nouveaux outils créés, à savoir un feuillet explicatif sur les services offerts, un grand et petit carnet glycémie et un programme personnalisé d’exercices proposé par une étudiante en kinésiologie.

De son côté, la Société Alzheimer Centre-du-Québec, à qui on a accordé une importante somme récurrente pour consolider et bonifier son offre de services, permettra à deux formatrices d’animer des ateliers et des formations destinés au personnel de la santé et aux proches des personnes vivant avec un trouble neurocognitif majeur. L’organisme développera d’autres services, notamment des conférences grand public, en plus d’adapter son point de services victoriavillois pour accueillir davantage de gens.

Aînés

La FADOQ Centre-du-Québec s’est vu remettre un « Rita » pour ses diverses  activités élaborées à l’occasion de son 50e anniversaire en 2021, entre autres des capsules historiques sur Facebook et 14 émissions de télé mettant en l’honneur des personnes retraitées et des aînés avec leur passion loisir.

Pour sa part, l’Association des proches aidants Arthabaska-Érable voit le projecteur dirigé vers la bonification de son offre avec l’embauche d’une conseillère au bien-être des proches aidants et qui a mené à la tenue d’ateliers créatifs, de pauses douceur et de retraites.

Culture

Le volet culture a permis de souligner les projets de la Télévision communautaire des Bois-Francs (TVCBF) et du Théâtre Parminou.

La TVCBF a mérité son « Rita » pour la production, depuis janvier 2022, de son nouveau bulletin hebdomadaire « Ça se passe ici » et qui permet un survol de l’actualité locale et régionale avec des reportages et des nouvelles sur les réalités et les enjeux des communautés, les événements sociaux, culturels et sportifs.

Quant au Théâtre Parminou, le « Rita » a mis en lumière deux actions. D’abord le spectacle Pouding et Hollywood créé spécialement pour les camps de jour d’été et présenté à 26 occasions.

Puis, plus de 7000 élèves lors de 70 représentations ont pu assister à la production théâtrale Entre deux soupirs entre le 14 mars et le 30 avril 2022. Accordant autant d’importance à la musique qu’au théâtre, le projet intégrait une démarche de médiation culturelle pour la totalité des élèves de 5 à 12 ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires