Sébastien Schneeberger souligne le 75e anniversaire du Cercle de fermières

Sébastien Schneeberger souligne le 75e anniversaire du Cercle de fermières
Le député Schneeberger avec une dame qui porte bien son nom

Le député de la Coalition avenir Québec pour Drummond-Bois-Francs, Sébastien Schneeberger, a souligné le 75e anniversaire du Cercle de fermières Saint-Joseph de Drummondville, en lui rendant visite lors de la première réunion de sa saison qui a débuté en septembre.

Le Cercle regroupe plus de cent femmes, tant du milieu rural qu’urbain. Elles poursuivent le travail des pionnières en embellissant leurs demeures, en conservant notre patrimoine et en améliorant les conditions de vie de la femme et de la famille. Les ateliers hebdomadaires de tricot, de crochet, de couture, broderie et courtepointe y sont très prisés, en plus de favoriser le contact social. Aussi, une cinquante de tisserandes utilisent les sept métiers mis à leur disposition dans la belle salle de la rue Notre-Dame.

«À l’occasion du 75e anniversaire du Cercle de fermières Saint-Joseph, je rends hommage au bénévolat de ses membres, qui contribuent à plusieurs organismes, notamment par le don des pièces d’artisanat qu’elles fabriquent. J’apprécie que le Cercle collabore à différentes œuvres, tout en transmettant les connaissances artisanales à la relève», a déclaré M. Schneeberger.

Les organismes encouragés sont : la Fondation réveil qui vient en aide à de jeunes mères dans le besoin, la Fondation Yves Houle au service des familles en deuil, la Fondation OLO (œuf, lait, orange) qui aide les enfants à naître en santé, la Fondation Mira qui fournit des chiens-guides à des personnes ayant une déficience visuelle et des chiens accompagnateurs à des familles ayant un enfant autiste, la Société canadienne du cancer, la campagne des Paniers de Noël, ainsi que l’Associated Country Women of the World par l’intermédiaire du regroupement des fédérations des cercles de fermières du Québec.

«Le Cercle Saint-Joseph a été fondé en 1939 par Mme Rémi St-Martin, avec l’aide du curé de la paroisse, a rappelé M. Schneeberger. La fille de la fondatrice, Lucille St-Martin, compte parmi ses membres. C’est la marraine du 75e anniversaire. Quatre membres honoraires ont plus de 90 ans, dont Lucia Théroux, qui va avoir 104 ans au mois de novembre et qui a visité encore cette année l’exposition annuelle des artisanes. Il faut le faire!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires