Ride de Filles de retour

Communiqué

Ride de Filles de retour
(Photo : gracieuseté)

La plus importante randonnée formée exclusivement de femmes motocyclistes au Canada, la Ride de Filles, revient en force pour une 14e édition qui se tiendra le 9 juillet, au départ de Drummondville. Cette initiative organisée au profit de la Fondation cancer du sein du Québec vise à amasser des fonds dans le but de soutenir le développement de services pour les personnes vivant avec le cancer du sein.

Pour cette nouvelle édition très attendue, c’est un nombre record de 564 femmes motocyclistes, dont plusieurs survivantes et combattantes du cancer du sein, qui prendront la route pour une randonnée d’environ 250 km, sur les routes du Centre-du-Québec, de la Montérégie et de l’Estrie, afin de récolter des dons au profit de la Fondation cancer du sein du Québec.

Depuis 2009, la célèbre randonnée à motocyclette a permis de récolter plus de 943 675 $ en dons, afin d’appuyer la Fondation dans sa mission première, soit celle d’améliorer le taux de survie ainsi que la qualité de vie des personnes touchées par le cancer du sein. Avec les dons remis cette année, cette somme devrait dépasser le million de dollars, ce qui marque un tournant important dans l’histoire de l’événement estival.

Au programme cette année :

Le départ sera donné chez le détaillant de motocyclettes Carrier Harley-Davidson, à Drummondville. Le cortège de motos se dirigera ensuite vers Saint-Hugues et Acton Vale pour terminer la journée au Centrexpo Cogeco, à Drummondville. Pour clôturer cette édition en beauté, un grand spectacle musical y sera donné, mettant en vedette Mélissa Bédard, Dan Bigras, Brigitte Boisjoli, Rick Hughes, Lulu Hughes et Jonas Tomalty (billetterie ici). Plus d’une centaine de bénévoles seront généreusement impliqués tout au long de la journée, afin d’assurer la sécurité et la réussite de l’événement.

Survivante du cancer du sein, la chanteuse Lulu Hughes est devenue présidente et porte-parole bénévole de la Ride de Filles en 2018 et soutient la cause depuis.

« La Ride de Filles, c’est l’entraide et la solidarité à l’état pur. Je suis fière et honorée de pouvoir m’investir et offrir mon temps à une cause si importante, et surtout, de le faire dans le plaisir. C’est un gros bonus.

D’ailleurs, pour son 15e anniversaire l’an prochain, l’équipe de la Ride de Filles souhaite battre le record du monde du plus grand nombre de motocyclistes féminines au même endroit, avec plus de 1200 participantes », annonce-t-elle.

« La Ride de Filles est l’initiative communautaire qui verse le plus de dons à la Fondation. C’est une organisation de coeur et je suis profondément touchée et reconnaissante de la voir reconduite année après année. Étant aux premières loges des répercussions positives qu’une telle initiative peut avoir, je suis à même de constater l’impact de cet événement sur les nombreux services de soutien que nous pouvons offrir gratuitement aux personnes atteintes et à leurs proches », affirme Karine-Iseult Ippersiel, présidente-directrice générale de la Fondation cancer du sein du Québec.

Le grand public peut aussi faire un don à la Ride de Filles sur le site de l’événement jusqu’au 31

octobre.

À propos de la Ride de Filles

La Ride de Filles a été fondée en 2009 par Sylvie Brisebois, pour soutenir deux de ses amies atteintes du cancer du sein. La première édition, avec 50 participantes et un peu plus de

6000 $ amassés, marqua le coup d’envoi de ce qui allait devenir « LA » Ride de Filles au Québec. Les 13 premières éditions ont permis d’amasser plus de 943 675 $ qui ont été remis en

dons à la Fondation cancer du sein du Québec, dont plus de la moitié qui ont été amassés dans

les cinq dernières années.

Pour plus d’informations : www.ridedefilles.org/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ezeckiel
Ezeckiel
1 mois

Quand on ne met pas de crème solaire on ride.