Prudence avec les foyers à éthanol

Prudence avec les foyers à éthanol
Un foyer à éthanol est à l'origine d'un début d'incendie

VICTORIAVILLE. La population grandissante des foyers à éthanol préoccupe de plus en plus les services de sécurité incendie, d’autant plus que la Régie du bâtiment du Québec ne réglemente pas encore ces appareils.

D’ailleurs, à Victoriaville, mardi soir, un foyer à éthanol a causé un début d’incendie dans un logement de la rue Saint-Antoine.

Les services d’incendie précisent que ces équipements, lorsqu’ils ne sont pas homologués ou lorsqu’on les utilise sans égard aux mesures de sécurité qui s’imposent, peuvent, non seulement, polluer l’air ambiant, mais causer également des brûlures graves, des incendies et des intoxications au monoxyde de carbone.

La Régie du bâtiment du Québec dresse certains conseils pour augmenter la sécurité quant à l’utilisation des foyers à éthanol.

La Régie invite les usagers à vérifier si le foyer arbore une certification canadienne (ULC/ORD-C627.1-2008) à laquelle il doit satisfaire. «Cette norme n’est pas obligatoire, précise le Régie, mais elle peut être exigée par l’assureur ou la réglementation municipale en vigueur.»

Les autorités invitent à la méfiance vis-à-vis des appareils bon marché et non certifiés dont les parois, par exemple, peuvent devenir trop chaudes et embraser les matériaux à proximité.

L’installation de l’appareil doit se faire, précise-t-on, en suivant les directives et en le munissant d’ancrages dans un endroit dégagé, de préférence, de façon à qu’il ne puisse être déplacé ou renversé.

La Régie du bâtiment prévient qu’un foyer à éthanol constitue un objet de décoration et qu’on ne doit pas l’utiliser comme appareil de chauffage. Le domicile, par ailleurs, devrait comporter un avertisseur de monoxyde de carbone.

Les usagers doivent aussi faire preuve de prudence au moment du remplissage puisque l’éthanol dégage des vapeurs inflammables à la température ambiante.

Lors d’un remplissage ou d’un déversement, l’éthanol liquide peut s’évaporer et produire des vapeurs dangereuses.

Ainsi, on suggère, lors de l’utilisation d’un foyer à éthanol, de posséder un extincteur portatif en bon état et un avertisseur de fumée.

Les citoyens peuvent aussi contacter les services d’incendie pour obtenir davantage d’informations au sujet des foyers à éthanol.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires