Plusieurs emplois offerts dans le communautaire

Communiqué

Plusieurs emplois offerts dans le communautaire
Valérie Bédard et Caroline Moreau, respectivement présidente et directrice générale de la CDCÉ, lancent l’invitation à la population à venir découvrir les richesses des emplois disponibles dans le milieu communautaire. (Photo : gracieuseté)

Si tu souhaites un emploi qui donne un sens à ta carrière, flexible répondant à tes priorités, être une personne influente et participer aux décisions d’une organisation reconnue sur son territoire ou encore si tu souhaites changer de carrière afin de lui donner un nouveau sens, alors le communautaire, c’est pour toi! 

Ces lignes résument l’ensemble du message lancé par la Corporation de développement communautaire de l’Érable (CDCÉ) aux personnes qui visiteront la 5e édition de Mission Emploi Arthabaska-Érable le 18 novembre. Il s’agira d’une occasion pour la CDCÉ de partager la passion du communautaire avec elles, mais aussi de faire connaître les services de ses membres aux entreprises de la région. D’ailleurs, le tout nouveau kiosque de la CDCÉ sera situé dans le hall principal de l’événement pour être en meilleure position pour faire valoir la qualité des emplois.

Pour la directrice de la CDCÉ, Caroline Moreau, les conditions de travail des professionnels du milieu communautaire ont été bonifiées au cours des dernières années. « Les organismes offrent des emplois de qualité qui correspondent aux valeurs des gens. Ce sont des emplois valorisés et valorisants avec des perspectives d’avancement », a-t-elle fait valoir en ajoutant que ces groupes évoluent dans le cadre de 17 secteurs, de la jeunesse, de la famille, en passant par le soutien aux personnes aînées, en proche aidance, en santé et services sociaux ou encore en défense collective des droits.

Les perspectives d’emploi sont grandes avec des postes en direction/coordination, intervention, animation, communication, développement social ou encore chargé de projets. « Comme les autres secteurs, le milieu communautaire est confronté à la pénurie de main-d’œuvre. Il y a des postes à combler dans tous les secteurs. Travailler dans le milieu communautaire, c’est évoluer dans un milieu dynamique avec d’autres collègues au cœur de l’action, tout en réalisant des partenariats significatifs avec d’autres organisations comme les municipalités, le CIUSSS MCQ, le milieu de l’éducation et différentes tables de concertation dédiées au développement socio-économique de notre région », a-t-elle ajouté.

Le profil général de personnes recherchées demande d’avoir un bon sens de l’écoute, le respect d’autrui, de l’ouverture, un bon sens de l’analyse, de l’autonomie et de la créativité sociale. « En plus des qualifications spécifiques reliées aux emplois, le communautaire demeure un milieu ouvert pour celles et ceux qui souhaitent avoir un emploi qui fait une réelle différence autour d’eux et plus largement dans la communauté », a affirmé la directrice.

Caroline Moreau a rappelé en terminant que les organismes membres de la CDCÉ ont en moyenne un peu plus de 30 ans d’existence. Tout ce réseau et les gens qui y œuvrent portent au sein de leurs expériences une connaissance fine du territoire, de son évolution et de ses diverses réalités. « Selon notre étude d’impact réalisée en 2019, l’action des groupes représentait 10,3 M $ sur le territoire de L’Érable. C’était 227 emplois. Les dernières années ont apporté une hausse significative de ces données », a-t-elle conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires