PCU : les bénéficiaires doivent rembourser les trop-perçus

Par Matthew Vachon
PCU : les bénéficiaires doivent rembourser les trop-perçus
(Photo : Archives)

Au plus fort de la première vague de la COVID-19, le gouvernement fédéral a mis sur pied la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Dans plusieurs cas, cette aide a été fort appréciée, mais des erreurs informatiques ont fait en sorte que plusieurs personnes ont reçu de l’argent en trop. Pour éviter d’avoir une mauvaise surprise lors de votre prochaine déclaration de revenus, la directrice générale du Regroupement des sans-emploi de Victoriaville, Lucie Forand, rappelle aux gens concernés qu’ils ont jusqu’au 31 décembre pour rembourser les sommes supplémentaires obtenues.  

Sur le site du gouvernement du Canada, il est possible d’entreprendre les démarches de remboursement des sommes excédentaires de la PCU et de déterminer si vous devez remettre de l’argent. «Le gouvernement a voulu donner de l’argent rapidement aux gens, ce qui est louable, mais les lacunes de la PCU font en sorte que ce n’était pas suffisamment clair. Le manque de vérifications des gens du gouvernement était aussi problématique. Plusieurs personnes ont déposé une demande à l’assurance emploi quand nous avons été confinés, mais aussi une demande à l’agence du revenu du Canada. Les deux options auraient dû amener au même endroit, donc à un seul versement, mais il y a plusieurs personnes qui ont plutôt reçu deux versements», a expliqué la directrice générale.

Mme Forand fait également valoir qu’il y a eu des montants anticipés qui ont été versés dès le départ. «Avant que nous sachions que c’étaient des montants anticipés, même si nous suivions de très près la situation, nous étions en juin. Il y a donc beaucoup de gens qui, par exemple, avaient repris le travail au mois de mai et qui avaient reçu le versement anticipé. Ces gens ont donc assurément des montants à rembourser.»

Il faut également rappeler que la PCU est imposable, mais qu’aucun prélèvement n’a été fait en ce sens lors des versements. C’est donc lors de la prochaine déclaration de revenus que les gens devront remettre la partie de la somme imposable. «Il est donc important de rembourser les sommes supplémentaires perçues avant le 31 décembre, car sinon les gens seront imposés sur des sommes qu’ils doivent retourner. Ceux qui n’ont pas remboursé les sommes auxquelles ils n’avaient pas droit pourraient donc se faire jouer un vilain tour.»

Les vérifications des fonctionnaires du gouvernement canadien pour identifier ceux qui ont reçu des montants de la PCU en trop ne seront faites qu’à partir de 2021 lors de la période de production des déclarations de revenus. Il sera cependant trop tard pour éviter l’imposition sur les montants supplémentaires reçus par les Canadiens.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean Paul Labelle
Jean Paul Labelle
1 année

justin trudeau en conférence (LCN radio canada )hier à dit d’attendre pour faire tout remboursement et qu’il prendrait des mesures pour ne pas étouffer les gens qui doivent rembourser

Frederick Labelle
Frederick Labelle
1 année

Jean-Paul Labelle, dans quel coin restez vous juste comme ça pour savoir

Josee Morin
Josee Morin
1 année

Moi j ai ete honnete je n y avait pas droit et je ne l ai pas demander meme si j en avais besoin moi aussi alors qu ils remboursent les trop percus sinon qu il nous la donne a nous aussi.

SIMEON NIKORUHOZE
SIMEON NIKORUHOZE
1 année
Répondre à  Josee Morin

Pourquoi ils écrivent dans la lettre que la personne n’avait pas droit alors qu’elle avait droit?