Nicolet-Bécancour : Mario Lyonnais confirmé comme candidat conservateur

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Nicolet-Bécancour : Mario Lyonnais confirmé comme candidat conservateur
Mario Lyonnais, candidat conservateur pour le Parti conservateur du Québec (Photo : Marie-Eve Veillette)

Le maire de Sainte-Françoise-de-Lotbinière et préfet de la MRC de Bécancour fait officiellement le saut en politique provinciale. Mario Lyonnais portera les couleurs du Parti Conservateur d’Éric Duhaime aux élections prévues à l’automne.

Son investiture a eu lieu jeudi à Bécancour. La rumeur courait depuis un bon moment déjà.

Mario Lyonnais ne souhaitait pas précipiter les choses, ayant des dossiers personnels à régler avant d’officialiser son intention. Maintenant, il est prêt à se dédier à 100% à sa campagne électorale.

« Je prends ça à cœur. C’est grand, le comté! Je vais faire le tour des 35 municipalités et des deux réserves autochtones. Je vais rencontrer les directeurs généraux, les maires, les entreprises et les organismes qui voudront bien me recevoir », affirme le candidat.

« [En tant que maire et préfet], je travaille déjà en étroite collaboration avec les gens pour ma municipalité et ma MRC. Je souhaite de tout cœur faire la même chose pour mon comté », ajoute-t-il.

Mario Lyonnais connaît bien les dossiers et les enjeux du côté de la MRC de Bécancour et entend bien s’intéresser d’aussi près à ceux de la MRC de Nicolet-Yamaska. Déjà, M. Lyonnais se dit préoccupé par la situation de l’urgence de Fortierville, qui n’a plus accès à la banque de médecins dépanneurs, et par l’absence d’une bretelle à la hauteur de Saint-Célestin et Saint-Grégoire dans le projet du doublement de l’autoroute 55.

Durant sa campagne, le candidat partagera aussi ses priorités et ses idées sur les diverses tribunes offertes, tant en matière d’agriculture, d’éducation, d’économie que de soutien aux aînés.

M. Lyonnais se dit entouré d’une belle équipe. « C’est pour ça que j’ai décidé de faire le saut », dit-il. « J’ai aussi pris le temps de connaître Éric Duhaime après qu’il m’ait approché, il y a un an. Il y a une connexion. Je trouve qu’il me ressemble beaucoup; il est simple d’approche et il a des idées très intéressantes de développement pour nos milieux. Il a mon entière confiance. »

Cette confiance est réciproque : « Mario est un candidat de choix pour nous. Il a une longue expérience politique et il est très apprécié de sa communauté. Il ne s’en va pas en campagne pour la parure; il y va pour gagner », souligne Éric Duhaime.

Le chef conservateur admet qu’il y a déjà plusieurs mois qu’il courtise M. Lyonnais à titre de candidat. « Je suis allé chez lui à plusieurs reprises. Ça fait déjà longtemps qu’on travaille ensemble. On a développé une certaine chimie et une certaine complicité. »

Pourquoi avoir attendu au 21 juillet pour confirmer sa candidature, alors que la rumeur circulait depuis un certain temps? « Il avait quelques réticences à se lancer car il s’inquiétait, entre autres, pour la relève à sa ferme. Il voulait s’assurer que s’il faisait le saut, il n’y aurait pas de pépins. C’est pour ça que ça a pris un peu plus de temps avant qu’il prenne sa décision finale. Il sait que les probabilités qu’il soit le nouveau député de Nicolet-Bécancour le 4 octobre sont très élevées. »

M. Duhaime estime enfin qu’une belle lutte se dessine dans la circonscription de Nicolet-Bécancour. « On a déjà commencé à rencontrer des organismes et des entreprises. Mario est un gars de terrain. Il sait qu’une élection, ça se gagne un vote à la fois et une poignée de main à la fois. Je suis très content de l’accueillir dans la famille aujourd’hui. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Alain
Alain
20 jours

Un super homme …..