La 21e campagne de poinsettias bat son plein

Communiqué

La 21e campagne de poinsettias bat son plein
Philippe Bergeron, président de la Fondation CLSC Suzor-Coté, est accompagné d’Annie Normand, responsable des achats chez Signé Garneau, et une partie de l’équipe de bénévoles. (Photo : gracieuseté)

Depuis mardi dernier, les premiers poinsettias de la 21e campagne annuelle de Signé Garneau sont arrivés en magasin pour soutenir la Fondation CLSC Suzor-Coté. 

Déjà plus de 700 poinsettias ont été précommandés par les entreprises de la région pour appuyer la cause. L’équipe de chez Signé Garneau remet année après année toutes les sommes amassées pour soutenir le maintien à domicile. Depuis 21 ans, ce sont plus de 390 860 $ qui ont pu être remis à la Fondation CLSC Suzor-Coté grâce à cette initiative. 

Lors de la conférence de presse, Patrick Garneau a souligné sa grande admiration envers tous les bénévoles qui viennent travailler pour porter la campagne depuis les 21 dernières années. « La campagne de poinsettias a été créée il y a 21 ans pour soutenir les familles de la région, qui accompagnent un proche malade, en perte d’autonomie ou en fin de vie. C’est grâce au travail de tous les gens impliqués que nous arrivons à remettre une somme importante à la Fondation CLSC Suzor-Coté chaque année. »

« L’objectif de la Fondation est de vendre 2000 poinsettias. Encore cette année, grâce aux bénévoles de la Fondation CLSC Suzor-Coté, la livraison est offerte aux entreprises de la région. Que ce soit pour des cadeaux d’hôtes, des cadeaux au personnel de l’éducation, pour mettre au bureau ou à la maison, vous permettrez aux gens de notre communauté de demeurer dans le confort de leur foyer malgré la maladie. 

100% des profits sont remis à la cause par Signé Garneau et peuvent donc être réinvestis en matériel médical prêté aux familles de notre région. Les gens sont invités à passer directement chez Signé Garneau pour se procurer leurs plants. Parce qu’ensemble, on change la vie des gens un poinsettia à la fois », a conclu le président de la Fondation Philippe Bergeron. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires