Efficaces, les policiers à vélo!

VICTORIAVILLE. Depuis quelques années, la Sûreté du Québec du poste de la MRC d’Arthabaska affecte, en période estivale, des policiers pour effectuer des patrouilles à vélo dans les parcs, les lieux publics et la piste cyclable. Et leur action porte fruit.

Devant les membres du Comité de la sécurité publique de la MRC d’Arthabaska réunis, mardi après-midi à Victoriaville, le directeur par intérim du poste de la SQ, le lieutenant Cédrick Brunelle, a dressé un bilan des interventions réalisées par les patrouilleurs à vélo.

Ainsi, les policiers cyclistes ont interpellé pas moins de 1890 personnes. Ils ont procédé à 80 arrestations, donné 171 constats d’infraction en plus de vérifier 554 véhicules.

Et ce n’est pas terminé puisqu’on les verra sillonner les rues, les sentiers cyclables et les espaces publics jusqu’à la mi-septembre.

«Des patrouilleurs enfourchent les vélos sept jours par semaine. Ils se font très présents dans les parcs, à la Vélogare et au réservoir Beaudet, notamment. Ils ont pour mission de faire régner l’ordre et la paix dans les lieux publics», a précisé le lieutenant Brunelle.

Moins visibles qu’en véhicule lettré, les policiers à vélo réussissent à surprendre bien des gens. «À vélo, ils entendent plus de choses et voient plus ce qui se passe qu’en véhicule, a expliqué le directeur Brunelle. Cela amène à réaliser plus d’interventions.»

Les dirigeants de la SQ observent aussi une grande efficacité lorsqu’ils affectent les patrouilleurs cyclistes à une intersection. «Pour détecter les ceintures non bouclées ou encore l’utilisation du cellulaire au volant, c’est très efficace», a fait remarquer le lieutenant Marco Leclerc, adjoint au directeur Brunelle.

En plus des policiers cyclistes, la SQ du poste de la MRC d’Arthabaska a pu encore profiter, cet été, de la présence de deux cadets policiers.

«Ils jouaient un rôle de prévention, rencontraient les citoyens, les informaient sur les questions de sécurité. Ils ont aussi rencontré les jeunes dans les terrains de jeux et se faisaient présents lors des festivités», a indiqué Cédrick Brunelle.

Tant le directeur Brunelle que son adjoint le lieutenant Leclerc disent souhaiter la reconduction du programme des cadets dans l’espoir d’en profiter une fois de plus.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires