Des bourses pour des mamans qui vont à l’école

Des bourses pour des mamans qui vont à l’école
La directrice du Centre Mgr-Côté, Sylvie Jobin (à gauche) accompagnée de quelques boursières . (Photo : www.lanouvelle.net)

Jeudi après-midi, au Centre Mgr-Côté de Victoriaville (éducation des adultes), des bourses « Maman va à l’école » ont été remises à des femmes qui mènent de front des études en plus d’élever leurs enfants. Un exemple de courage et de détermination.

En tout, sept bourses de différents montants ont ainsi été remises à ces mamans qui ne ménagent pas les efforts pour compléter leurs études et ainsi se donner une meilleure chance dans la vie. Elles se veulent également un exemple concret pour leurs enfants de l’importance d’aller à l’école.

En présence de dignitaires et de la directrice de l’école, Sylvie Jobin, la remise de bourses venait souligner le travail de ces femmes qui sont inscrites à différents niveaux du secondaire et dont certaines envisagent, après cette étape, de poursuivre au niveau collégial.

Une première bourse, de 250 $, gracieuseté du député Eric Lefebvre, a été remise à Charlie Yafali Mangayo et une autre, offerte par le Centre de services scolaire des Bois-Francs, a été décernée à Reyna Yudith Diaz Mendez. Les deux bourses sont assorties d’une carte cadeau de 50 $ de Maxi.

L’AREQ (Association des retraités de l’enseignement) a également contribué à l’événement en remettant une bourse de 500 $ à une étudiante qui préfère garder l’anonymat. Même chose pour la CSQ (Centrale des syndicats du Québec) qui a offert le même montant à Anitha Cito. Cette dernière a expliqué qu’elle fréquentait l’école depuis décembre 2019 et était actuellement en secondaire 3. « C’est un peu difficile de venir à l’école avec un enfant, mais je viens pour atteindre mes objectifs », a expliqué la maman d’une fillette de 5 ans qui souhaite devenir infirmière auxiliaire.

Le Fonds de Solidarité a également remis une bourse de 500 $ a une étudiante et la bourse de la Fondation Maman va à l’école a été décernée à Karen Liliana Moncada Sanchez.

Finalement, la bourse de la Fondation Léa-Roback, également de 500 $, a été remise à Cynthia Lacourse. Celle-ci fréquente l’École de la rue chez Répit Jeunesse et a obtenu la reconnaissance pour son engagement social, en plus de poursuivre ses études et d’élever sa famille. Elle était présente par vidéoconférence.

La directrice Sylvie Jobin a finalement voulu souhaiter à toutes ces femmes le plus grand succès dans leurs études, mais également plein de bonheur.

Cela faisait quelques années que des bourses « Maman va à l’école » n’avaient pas été remises à Victoriaville, mais cette fois, plusieurs dossiers ont été présentés. Ceux-ci ont été évalués selon une grille de critères précis afin de déterminer qui décrocherait les différentes bourses.

Une autre bourse

On a profité de la cérémonie afin de remettre la bourse de la Fondation du Cégep de Victoriaville à Tabita Benada Betual Mabiala, d’un montant de 400 $. Celle-ci montre de la détermination et compte entrer au Cégep lors de la prochaine session de technique de comptabilité et de gestion. « Il s’agit d’une bourse d’accueil, mais aussi de persévérance, d’engagement, de discipline, mais également d’un désir d’aller plus loin », a indiqué la directrice générale de la fondation, Joann Hamel, en remettant le chèque.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Monique Hebert
Monique Hebert
15 jours

Bravo à toutes ces mamans qui vivent ce cheminement dans le quotidien plus cette pandémie déstabilisante…. merci et chapeau! aux personnes qui se sont impliquées et engagées dans cette démarche. Un défi qui en vaut la peine!