Démarche d’intégration à la SQ : le dossier chemine à Thetford Mines

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Démarche d’intégration à la SQ : le dossier chemine à Thetford Mines
Cette démarche s'est amorcée en 2021. (Photo : gracieuseté)

Le conseil municipal de la Ville de Thetford Mines a adopté lors de la séance publique du lundi 23 janvier plusieurs résolutions visant à autoriser la Sûreté du Québec (SQ) à délivrer des constats pour des infractions commises en lien avec sa réglementation en vigueur.

Il est question du respect du Code de la sécurité routière, de la paix et du bon ordre, du virage au feu rouge à certaines intersections, des limites de vitesse, de la garde des animaux, des colporteurs, solliciteurs et vendeurs itinérants, ainsi que de l’interdiction de fumer du cannabis dans les endroits publics et sur les propriétés de la Ville. 

Les élus ont aussi autorisé la fermeture de sa centrale secondaire d’appel d’urgence située dans le bâtiment de la rue Caouette Ouest. Les appels seront éventuellement dirigés vers le centre de gestion de la SQ.

« Nous sommes en discussion avec la Société québécoise des infrastructures qui sera notre locataire pour le poste de police. Nous nous rendons compte qu’il y a beaucoup de détails à régler et nous travaillons à attacher les fils. Le retard qu’il y a eu dans ce dossier pour toutes sortes de raisons nous donne le temps de faire les choses sans les précipiter », a mentionné le maire Marc-Alexandre Brousseau.

Bien qu’il ne soit pas en mesure d’avancer une date officielle pour l’intégration des policiers municipaux à la SQ, l’une des résolutions adoptées indique qu’une semaine de formation obligatoire est prévue en février et que la transition peut s’échelonner jusqu’au mois de juin. « Le comité de reclassement doit se rencontrer bientôt. Il s’agira en quelque sorte de l’étape ultime avant de déterminer le moment où le transfert aura lieu », a dit le maire.

Rappelons que cette démarche s’est amorcée en 2021 à la suite du dépôt du rapport du comité consultatif dans le cadre des audiences publiques sur la réalité policière au Québec. Parmi les recommandations en découlant, on proposait de réduire le nombre de services de police de 31 à 13 en préconisant un transfert vers la SQ pour plusieurs corps municipaux, dont celui de Thetford Mines, en plus d’augmenter les niveaux de services.

La Ville aurait plutôt souhaité conserver son corps de police municipale si le gouvernement du Québec avait accepté de l’appuyer financièrement, ce qui a toujours été refusé. Soulignons que les villes desservies par la SQ sont financées à hauteur de 50% du coût des services.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires