Catherina Audet prend la barre du Magasin Coop de Plessisville

Catherina Audet prend la barre du Magasin Coop de Plessisville
Elle entrera en fonction à la fin de juin (Photo : gracieuseté)

Le conseil d’administration du Magasin Coop de Plessisville a finalement arrêté son choix sur Catherina Audet afin de prendre la relève de Suzanne Corriveau qui occupe le poste de directrice générale de la coopérative depuis plus de 30 ans maintenant.

C’est ainsi qu’elle entrera officiellement en poste à la fin du mois de juin dans ses nouvelles fonctions. Mais elle connaît déjà bien l’entreprise dans laquelle elle travaille depuis 2001 maintenant. En effet, Catherina Audet a occupé une multitude de postes au sein de la Coop et connaît donc tous les rouages, les gens, la mentalité et les valeurs. C’est à titre d’étudiante qu’elle a fait son entrée dans la grande famille de la Coop, comme caissière emballeuse. Elle a rapidement gravi les échelons, parallèlement à son parcours scolaire et maîtrisé les différentes tâches de l’entreprise. Mme Audet a également beaucoup appris, non seulement au supermarché de Plessisville, mais aussi à celui de Princeville et à la station-service. Elle a donc une connaissance complète des trois magasins et serait même en mesure, si nécessaire, de remplacer à peu près n’importe quel employé dans la coopérative. « J’ai toujours eu une passion pour le domaine de l’alimentation et j’aime beaucoup apprendre », confie-t-elle.

Depuis cinq ans, elle travaille à titre de directrice des opérations et c’était donc tout naturel pour elle de tenter sa chance à la direction générale. Après un long processus, c’est sa candidature qui a été retenue, à son grand plaisir.

La nouvelle directrice générale est bien consciente qu’en prenant la relève de Suzanne Corriveau, elle chausse de bien grandes chaussures. « Suzanne a été pour moi une très bonne mentore et un modèle incroyable », dit-elle.

En devenant la nouvelle directrice générale, elle compte poursuivre les projets entamés par sa prédécesseuse, mais également amener, tout doucement, sa vision des choses. Elle souhaite, entre autres, adopter un style de gestion humain et recentraliser le côté coopératif, qui fait la force de l’entreprise. « Notre modèle, qui redonne à la communauté, sera encore plus important dans les années à venir », avance-t-elle, faisant référence à la hausse des coûts des aliments.

Catherina Audet est consciente qu’elle arrive à la tête d’une coopérative en bonne santé. La femme qui aura bientôt 37 ans ne tient rien pour acquis et souhaite faire sa place à force de travail.

Actuellement, elle a presque terminé de former celle qui lui succèdera à la direction des opérations, avant d’entamer elle-même sa formation pour ses nouvelles fonctions. Son principal défi, comme elle le confie elle-même, sera d’apporter sa vision dans l’entreprise, après le passage marquant de Suzanne Corriveau.

Mme Audet, accédant au plus haut poste, prouve également à tout le personnel en place qu’à force de travail et de détermination, tout est possible.

Un bon choix

Quant à la directrice générale sortante, Suzanne Corriveau, elle approuve le choix fait par le conseil d’administration (un processus auquel elle n’a pas participé) de nommer Catherina Audet pour lui succéder. « Je suis fière que ce soit quelqu’un de l’interne qui connaît bien le mouvement coopératif, le personnel, le milieu. »

Mme Corriveau, de son côté, demeure dans ses fonctions complètes jusqu’à la fin de juin (pour assurer la transition). Ensuite, elle se retirera des opérations, mais restera en poste afin de compléter le projet d’agrandissement de 4000 pieds carrés du supermarché de Princeville, qui lui tient à cœur.

Le 31 mai, elle dirigera sa 33e et dernière assemblée générale. « De mon côté, j’espère aussi faire rayonner la Coop pendant 30 ans », termine la nouvelle directrice générale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Real Beaudoin
Real Beaudoin
6 mois

De mère en fille… c’etait à prévoir.

Danny Frenette
Danny Frenette
6 mois
Répondre à  Real Beaudoin

Mais bien mérité! Elle est compétente pour le poste, peut importe qui est sa mère!