Budget 2022 : un financement insuffisant pour le communautaire

Communiqué

Budget 2022 : un financement insuffisant pour le communautaire
La Place Rita-St-Pierre (Photo : Archives)

La Corporation de développement communautaire des Bois-Francs (CDCBF) souligne le rehaussement du financement pour le communautaire annoncé lors du budget 2022, mais constate qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir afin de parvenir à un financement adéquat du milieu.

Bien qu’elle porte un jugement favorable sur les investissements annoncés mardi, la Corporation de développement communautaire des Bois-Francs reste sur sa faim. « Les besoins sur le terrain sont de plus en plus pressants », constate Tania Fontaine, directrice générale de l’organisme. « Les sommes annoncées vont dans la bonne direction, mais sont loin de suffire concrètement à assurer la pleine réalisation de la mission et la pérennité des organismes. » 

Ces deux années de pandémie, la hausse fulgurante du coût de la vie et la pénurie de main-d’œuvre n’ont d’ailleurs fait qu’exacerber la pression qui pèse sur les organismes, dont les besoins étaient déjà criants il y a deux ans et qui doivent faire toujours plus avec des ressources limitées. Le budget 2022 ne parvient pas, en dépit de ses efforts manifestes, à compenser les retards accumulés en investissements pour le secteur dans son ensemble. 

Les mesures prévues comprennent un soutien à la mission globale de 117,2 M $ pour 2022-2023, ce qui ne représente en réalité que le quart du montant demandé par le milieu lors de la campagne Engagez-vous pour le communautaire. Celle-ci a culminé en février dernier par une grande mobilisation nationale à laquelle plusieurs organismes membres de la CDCBF ont participé. Par ailleurs, un Plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire (PAGAC) devrait être dévoilé plus tard dans l’année et comprendra un investissement de 1,1 G $ sur 5 ans pour sa mise en œuvre. 

La CDCBF souhaite réitérer le rôle crucial des organismes d’un point de vue social, mais également économique. En effet, la Corporation de développement communautaire estime que ce sont plus de 600 personnes qui œuvrent dans le communautaire parmi ses organisations membres seulement, pour une masse salariale d’environ 15 M $. 

Ces personnes, ainsi que les 3000 bénévoles qui œuvrent dans les organisations membres de la Corporation chaque année, méritent que leur travail et que l’impact qu’elles ont auprès des milliers de gens chaque jour soient reconnus à leur juste valeur. En ce sens, la CDCBF constate que le budget 2022 répond en partie à un besoin de refinancement du milieu, mais que la route est encore longue vers un financement adéquat et structurant du mouvement communautaire.

À propos de la CDCBF

La Corporation de développement communautaire des Bois-Francs (CDCBF) est un regroupement d’organisations communautaires ayant comme mission de susciter, favoriser et soutenir le développement communautaire sur le territoire des Bois-Francs (MRC d’Arthabaska), en assurant la participation active du mouvement communautaire au développement social incluant le développement socio-économique de son milieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires