Bellavance ne se joindra pas au nouveau parti

Par heleneruel
Bellavance ne se joindra pas au nouveau parti
André Bellavance ne se laisse pas tenter par le nouveau parti Forces et Démocratie. (Photo TC Media – Archives)

VICTORIAVILLE. Le député André Bellavance ne se joindra pas à ce nouveau parti fédéral Forces et Démocratie créé par son collègue Jean-François Fortin et le député Jean-François Larose.

Les députés de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane et de Repentigny ont lancé ce parti il y a quelques jours, le présentant comme une alternative aux autres formations politiques dont ils affirment qu’elles ont perdu de vue l’essentiel, ne visant que le pouvoir ou l’indépendance.

À la question de savoir s’il pouvait rejoindre cette formation politique désireuse «d’allier les forces de nos régions», le député Bellavance a répondu qu’il n’en était pas question, ajoutant qu’il maintenait sa position du 25 août dernier.

Le 25 août, il annonçait qu’il quittait le Bloc québécois, qu’il terminerait son mandat de député de Richmond-Arthabaska au titre d’indépendant et qu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat au scrutin fédéral de 2015. Même à ce moment, il avait répondu qu’il ne passerait pas à un nouveau parti ou à une coalition pouvant naître dans le paysage fédéral.

Le député Jean-François Fortin avait appuyé la candidature d’André Bellavance à la direction du Bloc québécois en juin. À la suite de l’élection du chef Mario Beaulieu, les deux députés ont successivement quitté le Bloc, pour siéger à titre d’indépendants, M. Bellavance disant ne plus se reconnaître dans ce parti qu’il a représenté durant dix ans dans Richmond-Arthabaska.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires