À la découverte de la Boucle des érables 

Communiqué

À la découverte de la Boucle des érables 
(Photo : gracieuseté)

Du 12 au 20 novembre, un groupe de marcheurs parcourra une boucle de quelque 145 km sur les variantes nord et sud du Chemin du Québec. En mode rando-communautaire, le groupe franchira la distance à raison de 20 à 25 km par jour au départ de Sainte-Sophie-d’Halifax.

De là, ils emprunteront des chemins de la variante nord qui les mèneront à Princeville, Victoriaville, Warwick et Danville. Puis, ils remonteront par la variante sud, vers leur point de départ en passant par Tingwick, Chesterville et Saint-Ferdinand. Ce rando-séjour permettra aux marcheurs de découvrir les paysages de la MRC de L’Érable à leur rythme et un peu des Cantons-de-l’Est. Un parcours de villages calmes et de points de vue pittoresques qui saura certainement les charmer. Ce que cette partie du tracé du Chemin du Québec a de particulier, c’est qu’on peut décider de l’emprunter dans un sens comme dans l’autre, à partir de l’endroit qui nous convient le mieux, puisque c’est une boucle.

« La marche est une activité accessible qui, en plus de nous garder en forme, nous permet de visiter notre belle province autrement », a fait valoir Pascal Auger, passionné de rando-communautaire et instigateur du Chemin du Québec.

Rappelons que la randonnée communautaire permet à ses adeptes de marcher à leur rythme, seuls ou accompagnés et que la proximité des services locaux permet de voyager sans surcharge en s’approvisionnant chaque jour en nourriture au gré des villages rencontrés. Chaque fin de journée, le groupe se rassemble à l’endroit prévu pour l’hébergement.

L’organisme communautaire le Chemin du Québec en est à sa 3e année d’existence et ses représentants sont très heureux de la collaboration mise en place avec les communautés québécoises qui reçoivent les marcheurs. On remarque en 2022 qu’un plus grand nombre de marcheurs partent par eux-mêmes en solo pour marcher durant plusieurs semaines sur le Chemin du Québec. Pour un grand nombre de marcheurs provenant du Québec, c’est une façon abordable de découvrir du pays autrement.

À ceux qui verront les marcheurs passer près de chez eux, allez les saluer. Ils adorent entendre parler de votre coin de pays. Avec l’arrivée de marcheurs de l’international qui se fait aussi sentir, vous pourrez peut-être, vous aussi, voyager un peu l’instant d’une conversation.

Plus que jamais, les gens ont besoin de nature et de plein air pour leur santé physique et mentale. Quelle excellente façon que la rando-communautaire qui nous permet de voyager d’une communauté à l’autre à un rythme de moins de 5 km/h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires