Les Tigres freinent la séquence des Sea Dogs

Par Zakary Mercier
Les Tigres freinent la séquence des Sea Dogs
(Photo : Denis Morin)

Les Tigres de Victoriaville accueillaient l’équipe hôtesse de la prochaine coupe Memorial, les Sea Dogs de Saint John. Ces derniers ne s’étaient pas inclinés en temps réglementaire à leurs sept dernières rencontres. Devant le filet, Nathan Darveau obtenait un premier départ depuis le 22 octobre 2021.

Le trio composé de Conor Frenette, Tommy Cormier et Maxime Pellerin ont repris là où ils avaient laissé en obtenant plusieurs bonnes chances de marquer. Jonathan Lemieux a toutefois préservé le fort devant son filet. À l’autre bout, Nathan Darveau n’a pas eu l’air trop rouillé en se signalant à quelques occasions.

Le même scénario s’est répété en deuxième période alors qu’aucune formation n’a été en mesure d’enfiler l’aiguille. Jonathan Lemieux et Nathan Darveau ont tous les deux été solides devant leur filet.

En milieu de troisième période, Maxime Pellerin a complété une belle passe de Conor Frenette pour briser l’égalité. Avec quatre minutes à faire à l’engagement, Pellerin a récupéré une rondelle que tout le monde sur la patinoire cherchait pour doubler l’avance des seins. Avec seulement 19.5 secondes à jouer, William Dufour a anéanti les espoirs de blanchissage de Nathan Darveau. Malgré tout, les Tigres ont tenu le coup pour renverser les Sea Dogs par la marque de 2 à 1.

L’entraîneur-chef des visiteurs, Gordie Dwyer, était visiblement déçu de sa troupe qui disputait tout de même son troisième match en autant de jours. « Nous avons manqué d’énergie et d’opportunisme. Il faut tout de même donner du crédit aux Tigres. C’est une équipe travaillante et très bien structurée. Darveau dans le filet a fait un excellent travail pour eux. De notre côté, ils nous manquaient un petit quelque chose et c’est ce qui a fait la différence dans le match. »

Chez les Félins, l’ambiance était à la fête. L’équipe a disputé un excellent match en étant constante d’un bout à l’autre. « C’est probablement notre meilleur 60 minutes de l’année. Depuis le début de la saison, nous avons souvent un petit relâchement de quelques minutes, mais ce soir nous avons vraiment joué pendant les 60 minutes dans l’identité que l’on veut avoir. »

Après avoir accordé six buts la veille, la formation victoriavilloise a retrouvé ses lettres de noblesse en défensive en réduisant au silence la puissante attaque des Sea Dogs pendant la quasi-totalité de l’affrontement. « Nous sommes retournés aux choses simples. Avant la partie, nous avons adressé qu’offensivement ça fonctionnait, mais que nous nous étions égaré de notre succès d’avant qui était de défendre en premier. C’était toute une prestation de l’équipe ce soir. »

Mallette y est également allé d’un alignement comptant 11 attaquants et sept défenseurs. Cette décision a joué un facteur important dans la victoire des Félins. « C’est quelque chose que l’on a fait l’année dernière plus souvent, mais je l’ai moins fait cette année. Pour moi, j’aime la formule. Les deux sont bonnes, mais ce soir, je sentais que nos sept défenseurs méritaient de jouer. Offensivement, ça me permet de donner du temps de glace de qualité à des joueurs. J’essaye de garder le plus d’équilibre possible sur mes trios. En même temps, ça nous permet de mélanger l’adversaire et d’essayer des choses offensivement. »

Nathan Darveau a été excellent devant son filet en stoppant 33 des 34 tirs qu’il a reçus. « Il faut lui rendre le crédit. Depuis deux ans, il n’a pas disputé beaucoup de matchs. Aujourd’hui, il en a disputé tout un et inspirait confiance à ses entraîneurs ainsi qu’à ses coéquipiers. Je suis vraiment content pour lui ce soir. »

Le principal intéressé était tout sourire à la suite de sa première victoire de la saison. Il a toutefois perdu son blanchissage avec moins de 20 secondes à faire au match. « Ça fait du bien de ravoir le filet. Revenir d’une blessure, ce n’est jamais facile, mais les joueurs m’ont vraiment facilité la tâche. J’ai fait mon travail, mais eux ils ont vraiment bien fait le leur. J’aurais aimé ça avoir mon jeu blanc, mais à la fin de la journée, c’est la victoire qui compte. »

Dans les derniers instants de la rencontre, il a même tenté de marquer dans un filet désert. « Je me suis toujours dit que si j’avais une avance de deux buts, je vais l’essayer. J’ai vu que j’avais le temps alors je me suis élancé, mais je l’ai juste raté. Ça aurait vraiment été le fun. »

Les Tigres se dirigeront maintenant vers les Maritimes pour une série de trois matchs en quatre jours. Ils débuteront leur périple jeudi avec un duel face aux Eagles du Cap-Breton. Ensuite l’équipe croisera le fer avec les Mooseheads de Halifax, samedi, avant de conclure le tout avec un affrontement face aux Wildacts de Moncton, dimanche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires