Des décorations pour illuminer Sainte-Séraphine

Des décorations pour illuminer Sainte-Séraphine
Des matériaux récupérés ont été utilisés. (Photo : gracieuseté)

Depuis quelques jours, le gazebo de la municipalité de Sainte-Séraphine et ses alentours sont ornés de décorations de Noël. Ce sont deux bénévoles, Louise Bourgeois et Thérèse Côté, qui ont décidé de mettre de la magie de Noël au cœur du village.

Pour ce faire, elles ont récupéré ce qu’elles avaient chez elles, de même que ce qu’on leur a offert. Ainsi, grâce à du matériel à qui on donne une seconde vie, Sainte-Séraphine a pris des airs de fête.

En entretien téléphonique, Mme Bourgeois, une jeune retraitée, a expliqué qu’elles avaient commencé à l’occasion de l’Halloween à proposer des décors de circonstance. Ceux-ci ayant été appréciés, elles ont décidé de mettre plusieurs heures de leur temps à confectionner des décors pour Noël. « Nous avons établi notre atelier des lutins à l’église qui est inutilisée », raconte-t-elle en ajoutant qu’elles avaient obtenu toutes les permissions nécessaires.

Le duo a donc usé de son imagination et d’ingéniosité afin de créer un paysage de Noël sous le thème de la Reine des neiges. « Quand tu as du neuf et un bon budget, c’est assez facile », compare-t-elle. Mais leur défi aura été de ne pas dépenser (ou presque) pour réaliser leur imposant décor.

Les jolies décorations apportent une belle lumière dans le cœur de la municipalité. « Ça annonce le renouveau, la renaissance », annonce Mme Bourgeois qui est horticultrice de formation. Cette dernière trouve important de mettre en valeur ce gazebo dans lequel la Municipalité a investi il y a quelques années.

Quant au choix du thème, la Reine des neiges, il représente, selon Louise, toutes les femmes qui sont souvent oubliées, mais aussi celles qui se retrouvent sur la sellette depuis le début de l’année (féminicides). « C’est un message de soutien qu’on veut leur donner », ajoute-t-elle.

C’est également pour leurs petits-enfants et les autres de Sainte-Séraphine qu’elles ont mis autant de temps à réaliser ce projet qui mélange beauté et récupération. « On invite les gens à venir s’y faire photographier », ajoute la bénévole. 

Déjà, plusieurs commentaires positifs ont été transmis aux deux femmes qui ont pris en charge ce projet qui en plus, comme le dit Mme Bourgeois, fait ralentir la circulation au village (puisque les gens veulent voir leur travail).

Mme Bourgeois termine en disant que le maire avait lui aussi apprécié leur projet et aurait même proposé un budget pour l’an prochain. Celle-ci a encore beaucoup d’idées pour le lieu et souhaiterait même y voir, un jour, un marché de Noël.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires