Demande de financement pour un projet de prêt-à-camper

Demande de financement pour un projet de prêt-à-camper
Le Parc régional des Grandes-Coulées déposera une demande pour un projet de prêt-à-camper dans le secteur de la Forêt ancienne qui recèle un grand potentiel pour le développement de l'hébergement nature. Ci-contre, une photo du refuge actuel. (Photo : J.-F. Girard)

Le Parc régional des Grandes-Coulées de Plessisville a reçu l’aval du conseil des maires de la MRC de L’Érable pour déposer une demande de financement pour le développement d’un projet d’unités de prêt-à-camper dans le cadre du Programme de développement de l’offre touristique des parcs régionaux (DOTPR).

La MRC de L’Érable souhaite développer le secteur de la Forêt ancienne dont la popularité est sans cesse grandissante et elle estime que le Parc régional des Grandes-Coulées recèle un grand potentiel, notamment pour le développement de l’hébergement nature.

Le ministère du Tourisme a injecté 5 millions $ dans ce programme géré et administré par l’Association des parcs régionaux du Québec. Le projet présenté par le Parc régional des Grandes-Coulées, dont les coûts estimés s’élèvent jusqu’à 300 000 $, pourrait être financé jusqu’à une hauteur de 50%.

« Nous visons l’aménagement, entièrement en forêt, de trois unités de prêt-à-camper pour quatre personnes. Les modules souhaités se positionnent entre le prêt-à-camper, le chalet rustique et l’hébergement d’expérience. Ces derniers seront également équipés de panneaux solaires. Nous voulons aussi quelque chose de bien fenestré. Tout ça reste bien rustique puisqu’il n’y a ni eau ni électricité au parc », mentionne son coordonnateur, Steve Garneau.

Celui-ci ajoute qu’on devrait savoir au printemps 2022 si le projet est admissible au financement du programme. « Si c’est positif, notre objectif est d’être prêt à offrir nos installations pour la location à compter de l’automne 2023. La demande touristique est très forte. Tout le monde veut aller coucher dans les bois. Notre parc offre un environnement rêvé pour faire ce type de développement. Nous avons franchi un record de fréquentation en 2021 avec plus de 20 000 visiteurs. »

Pour la MRC de L’Érable, ce projet pourrait bénéficier à l’ensemble de l’industrie touristique régional en générant un nouveau produit et des nouvelles nuitées dans la région.

 

Discussions avec l’Association de chasse et pêche

 

Parallèlement à ce projet, le conseil des maires a autorisé son préfet et le directeur général de la MRC de L’Érable à mener des négociations dans le but d’acquérir une propriété de l’Association de chasse et pêche de Plessisville qui est adjacente au secteur de la Forêt ancienne.

« L’objectif est de pérenniser l’accès au parc qui se fait actuellement via cette propriété. L’accueil et le stationnement y sont situés de même que les quelque 500 mètres de sentiers que nous y avons de chaque côté et le pont du sud. L’Association de chasse et pêche est sensible à nos démarches. D’ailleurs, nous avons déjà une entente de servitude jusqu’en 2040 avec elle. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Luc
Luc
1 mois

Bonjour, vous faites comment pour dire que vous avez eu 20000 visiteurs ???