L’incendie de la rue Jolicoeur d’origine électrique

L’incendie de la rue Jolicoeur d’origine électrique
Un incendie d'origine électrique (Photo : www.lanouvelle.net)

 
L’usure d’une pièce d’un appareil branché en permanence a mené à une défaillance électrique causant l’incendie survenu dans la nuit de samedi à dimanche sur la rue Jolicoeur à Victoriaville.

Tel est le résultat de l’enquête menée, dimanche avant-midi, par le capitaine Stéphane Michaud sur les circonstances et la cause de l’incendie qui a causé des dommages, sans compter le nettoyage, de quelque 100 000 $.

L’alerte a été donnée vers 1h 45. Le feu a éclaté dans une chambre de l’un des sept logements que compte l’immeuble. 

Répondant à trois alarmes, quelque 25 pompiers, dirigés par le capitaine Marcel Proulx, ont eu tôt fait de rabattre les flammes qui faisaient rage et qui ont été limitées à la chambre en question.

Grâce aux avertisseurs de fumée, les 12 occupants de l’immeuble ont pu évacuer sans être blessés ou incommodés. Quatre d’entre eux ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

Une fois l’intervention terminée, des locataires de trois logements de la partie droite de l’immeuble ont pu réintégrer leur domicile.

L’incendie a mobilisé, non seulement les pompiers, mais aussi les policiers de la Sûreté du Québec, les bénévoles du SIUCQ MRC d’Arthabaska et les paramédics d’Urgence Bois-Francs dépêchés sur les lieux en prévention.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires