Incendie à Victoriaville : pas de blessé grâce aux avertisseurs de fumée

Incendie à Victoriaville : pas de blessé grâce aux avertisseurs de fumée
Quelque 25 pompiers ont répondu à trois alarmes. (Photo : www.lanouvelle.net)

 
L’incendie, qui a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche, dans un immeuble de sept logements de la rue Jolicoeur à Victoriaville, aurait pu mal tourner. « Grâce aux avertisseurs de fumée, tous ont pu évacuer. Personne n’a été blessé », a souligné, dimanche matin, Stéphane Michaud, capitaine au Service de sécurité incendie.

Il était environ 1 h 45 lorsque les pompiers victoriavillois ont été alertés. Les premiers intervenants, à leur arrivée, ont constaté, non seulement de la fumée, mais aussi la présence de flammes. 

Quelque 25 pompiers, dirigés par le capitaine Marcel Proulx, ont répondu à trois alarmes. Avec une attaque intérieure rapide, ils n’ont pas mis de temps à rabattre les flammes. « Le feu a été limité à la chambre et ne s’est pas propagé. Le logement a surtout été touché par la fumée », a fait savoir le capitaine Michaud. 

Ce sont donc 12 personnes qui ont dû évacuer en pleine nuit, dont quatre prises en charge par la Croix-Rouge.

Une fois l’intervention terminée, trois des sept logements, dans la partie à droite du bâtiment, ont pu être réintégrés puisqu’on n’y détectait plus aucune odeur. 

L’incendie a aussi mobilisé sur place des policiers de la Sûreté du Québec, les paramédics d’Urgence Bois-Francs en prévention, et les bénévoles du SIUCQ MRC d’Arthabaska qui ont assuré le périmètre de sécurité et la réhabilitation des pompiers. 

Les derniers pompiers ont quitté les lieux vers 4 h 30. Quant à l’étendue des dommages, ils s’élèvent à environ 100 000 $ sans tenir compte de l’important nettoyage nécessaire. 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires