Le parc industriel de la Ville de Plessisville portera le nom du fondateur de Machinex

Communiqué

Le parc industriel de la Ville de Plessisville portera le nom du fondateur de Machinex
La Ville de Plessisville a désigné son parc industriel en l’honneur de Germain Massicotte, fondateur de Machinex inc. Sur la photo : Mireille Massicotte (fille de Germain Massicotte) et Mario Fortin, maire. (Photo : gracieuseté)

La Ville de Plessisville a procédé, samedi, à la désignation officielle de son parc industriel. Celui-ci portera désormais le nom de Parc industriel Germain-Massicotte.

L’événement a eu lieu en présence des membres de la famille de M. Massicotte, du maire Mario Fortin et des conseillers de la Ville ainsi que des membres du comité de toponymie.

Selon M. Fortin, il était primordial de mettre en valeur un acteur important qui a contribué à l’essor économique de la ville. « Avec l’agrandissement de notre parc industriel au cours des dernières années, nous tenions à le désigner tout en posant un geste de reconnaissance envers un grand bâtisseur qui a laissé une marque importante dans le développement économique de Plessisville. »

Le conseil municipal a donc accepté à l’unanimité les recommandations du comité de toponymie qui proposait de désigner le parc industriel en l’honneur du fondateur de Machinex inc. « Visionnaire et innovateur, Germain Massicotte a accompli, à l’époque, un travail remarquable en affaires et a grandement contribué à faire rayonner Plessisville à travers la province. Également impliqué durant plusieurs années au sein de sa communauté, son nom ce devait être immortalisé », affirme le maire Fortin.

De plus, Machinex est l’une des premières usines à s’être installée dans le parc industriel. L’entreprise a d’ailleurs fêté, en 2020, ses 50 ans de fondation.

La fille de M. Massicotte, Mireille Massicotte, a tenu à remercier, au nom de toute sa famille, la Ville de Plessisville pour cette merveilleuse reconnaissance. Elle a également félicité Pierre Paré, PDG de Machinex, et toute son équipe qui ont contribué à l’expansion et au développement de l’entreprise que son père a bâtie. « C’est dommage qu’il ne soit plus là pour constater l’évolution grandiose de Machinex à ce jour, il en serait très fier. »

 

À propos de monsieur Germain Massicotte

Arrivé à Plessisville en 1939, Germain Massicotte commencera, deux ans plus tard, à l’âge de 16 ans comme machiniste pour l’industrie Forano. Gravissant les échelons au sein de l’entreprise, il quittera après 29 ans de loyaux services en 1970. C’est en juillet de la même année, à l’âge de 45 ans, qu’il se lança dans une très grande aventure : démarrer une entreprise manufacturière. C’était la naissance de Machinex enr.

Avec une clientèle toujours grandissante, diversifiée et des services et équipements de plus en plus sophistiqués, il décida, en 1977, d’acquérir un premier terrain et de procéder à la construction de son entreprise dans le parc industriel de Plessisville, laquelle fut agrandie dès 1980. C’est en 1985 que Machinex fait son entrée dans l’industrie du recyclage en construisant un centre de tri de matières recyclables pour l’entreprise sociale Récupération Bois-Francs de Victoriaville, dirigée par Normand Maurice, surnommé « Le père de la récupération au Québec « .

C’est avec une très grande fierté qu’en 1990, M. Massicotte décida de vendre une partie de son entreprise à trois de ses employés, dont Pierre Paré, actuel PDG du Groupe Machinex.

Germain Massicotte était un homme très généreux, loyal, honnête, dévoué et aimant la vie. Il est décédé le 28 mars 1996 des suites d’une longue maladie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires