La pénurie de main-d’œuvre force la fermeture du Manoir Victoria

La pénurie de main-d’œuvre force la fermeture du Manoir Victoria
Le Manoir Victoria fermera ses portes le 30 octobre. (Photo : www.lanouvelle.net)

Après 40 ans d’existence, la Résidence Le Manoir Victoria de Victoriaville, confronté à un manque de personnel,  cessera ses opérations dès le 30 octobre, ce qui oblige les 47 résidents et résidentes à se trouver un nouveau toit.

Le propriétaire Charles Provencher  pointe du doigt la pénurie de personnel et le contexte actuel avec les mesures sanitaires. « La vaccination obligatoire dès le 15 octobre fait en sorte que deux employées devront quitter. Au total, il me manque quatre employées », a-t-il précisé en entrevue avec le www.lanouvelle.net.

 

Depuis un an, M. Provencher multiplie les démarches pour recruter du personnel. « Mais c’est très difficile. On a pu engager une employée grâce à une agence. Mais même les agences peinent à fournir des gens », a-t-il confié.

 

Pour assurer les services, le propriétaire a même été contraint à travailler la nuit, en plus de son travail de jour. La situation ne pouvait continuer ainsi. 

 

Charles Provencher a annoncé la triste nouvelle aux résidents et au personnel, jeudi. « Ça a été difficile, mais je pense qu’ils s’y en attendaient un peu. Ils comprennent la situation », a-t-il souligné.

 

Rapidement, les démarches ont été entreprises pour aider la clientèle à se trouver une nouvelle habitation. « Je tiens à féliciter le CIUSSS (Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux) Mauricie-Centre-du-Québec qui s’est mis en action. On nous encadre, on nous aide. Jusqu’ici,  environ 75% des résidents ont trouvé une nouvelle place », a fait savoir Charles Provencher qui salue aussi le travail de son équipe d’une quinzaine de personnes. « Je suis très satisfait du travail des employées. On est un petit milieu tissé serré », a-t-il conclu.

 

La Résidence Le Manoir Victoria, située au 19, rue Notre-Dame Ouest, tout à côté de l’hôtel de ville, a ouvert ses portes en 1981.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ghislaine
Ghislaine
20 jours

Vraiment très triste car l’équipe était formidable

LVERVILLE
LVERVILLE
20 jours

Triste cette nouvelle. Nos aînés , les dénaturer. Pas facile. Merci M. Provencher d’avoir été dans leur vie. Ma mère vous a bien aimé!

Colette Dore
Colette Dore
19 jours

Dommage car c était une superbe place ma mère y a a résider il y a quelques années (Antoinette Dore)et elle y était très bien

Jacob Dion-Poudrier
Jacob Dion-Poudrier
18 jours

Il n’y a pas de pénurie de main d’oeuvre quand tu n’es pas capable d’offrir une qualité de vie a tes employés tu n’engage personnes.