La 2e phase de l’Écoparc industriel Daniel-Gaudreau de Victoriaville s’ouvre aux entreprises

Communiqué

La 2e phase de l’Écoparc industriel Daniel-Gaudreau de Victoriaville s’ouvre aux entreprises
Richard Croteau, commissaire industriel à la CDEVR, André Bellavance, maire de Victoriaville et président de la CDEVR et Jacinthe Roy, directrice générale et conseillère sénior en développement durable à la CDD. (Photo : gracieuseté)

Situé en bordure du parc industriel Fidèle-Édouard-Alain, l’Écoparc industriel Daniel-Gaudreau de Victoriaville propose dès maintenant 13 nouveaux terrains prêts à être développés dans une nouvelle phase nouvellement aménagée d’une superficie de 71 000 m2 (7 hectares). Cette nouvelle zone industrielle rend disponible l’accès au gaz naturel, grâce à la précieuse collaboration d’Énergir. 

  » Nous récoltons aujourd’hui les fruits de la vision de l’Écoparc industriel Daniel-Gaudreau. La patience permet aujourd’hui d’accueillir des entreprises novatrices aux pratiques responsables motivées à l’idée de rehausser les actions en matière de développement durable. Le développement de l’Écoparc industriel franchit une nouvelle étape avec l’ouverture aux entreprises d’une nouvelle phase « , indique le maire de Victoriaville et président de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR),  André Bellavance.

 Pour Richard Croteau, commissaire industriel à la CDEVR, ce projet a apporté du positif dans le développement des zones industrielles.  » Il faut innover et voir ce qui peut être fait pour favoriser le développement économique, tout en étant respectueux de l’environnement. Bien des façons de faire dans l’Écoparc industriel ont été répliquées dans d’autres secteurs industriels de la Ville. On remarque également que les entrepreneurs sensibilisés et accompagnés ne voient pas l’Écoparc comme un frein, mais plutôt comme un levier pour innover et se démarquer « .

   » Les entreprises installées dans l’Écoparc industriel reçoivent un accompagnement afin d’intégrer des actions concrètes en développement durable, tant dans leur bâtiment que dans leurs pratiques d’affaires. À ce jour, les gestionnaires d’entreprises démontrent une grande ouverture à intégrer ce type de pratiques et ils réalisent que ce n’est pas difficile et que plus souvent qu’autrement, ça fait beaucoup de sens « , ajoute Jacinthe Roy, directrice générale et conseillère sénior en développement durable à la Corporation du développement durable (CDD).

 L’Écoparc industriel Daniel-Gaudreau compte aujourd’hui 14 entreprises installées dans 4 bâtiments. Ce nombre est appelé à croître puisque des pourparlers sont en cours et pourraient permettre la réalisation de 7 nouveaux projets impliquant 11 entreprises à moyen terme. 

 Accessible par la rue J-Aurèle-Roux, l’Écoparc industriel Daniel-Gaudreau est un environnement industriel unique par sa planification urbaine soucieuse de l’environnement, sa proximité à un milieu humide intact et son engagement sur le plan du développement durable.

 Il permet aux entreprises de se démarquer dans un cadre respectueux de l’environnement et cohérent avec le développement durable et offre 24 terrains ainsi qu’ un milieu naturel préservé de plus de 1 million de pieds carrés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
yannick
yannick
20 jours

Qu’on investisse dans un réseau de piste cyclable, Jai rien contre. Mais que plusieurs section en ville soit encore en gravel alors qu’on fait des pistes cyclable flambant neuve dans un quartier industriel, je trouve que c’est mettre mon argent à la mauvaise place.