MRC de L’Érable : un retour aux sources pour le nouveau DG

MRC de L’Érable : un retour aux sources pour le nouveau DG
Le nouveau directeur général Raphaël Teyssier entrera en poste le 23 août. (Photo : Gracieuseté)

Le nouveau directeur général de la MRC de L’Érable n’arrivera pas en milieu inconnu. En fait, il s’agit plutôt d’un retour aux sources pour Raphaël Teyssier qui a œuvré pendant sept ans au sein de la MRC de L’Érable avant d’annoncer son départ il y a environ un an et demi pour aller occuper la direction de la MRC du Val Saint-François.

Originaire de Québec, mais résident de Victoriaville depuis une dizaine d’années, Raphaël Teyssier possède une formation multidisciplinaire axée principalement sur la gestion des ressources humaines, ayant complété des études de deuxième cycle à l’École nationale d’administration publique (ENAP). Il possède aussi le titre d’officier municipal agréé.

L’homme de 36 ans et père de deux garçons évolue donc depuis plus de huit ans dans le monde municipal. Au sein de la MRC de L’Érable, Raphaël Teyssier a occupé le poste de directeur opération et communication, puis celui de directeur général adjoint avant de quitter pour l’Estrie quelques mois plus tard.

En entrevue avec le www.lanouvelle.net, le nouveau DG de la MRC de L’Érable, qui entrera en fonction le lundi 23 août, admet que son attachement à la région de L’Érable a toujours été présent. « J’ai toujours une bonne chimie avec mon milieu de travail dans L’Érable. J’ai vraiment aimé y travailler, confie-t-il. J’ai toujours aimé l’équipe administrative en place, les employés, les acteurs du territoire, les maires, les directeurs généraux municipaux, les intervenants et représentants d’organismes. J’ai toujours conservé de bonnes relations. J’ai toujours conservé un attachement à L’Érable. »

Raphaël Teyssier reconnaît que l’occasion de revenir s’est présentée plus tôt qu’il ne l’aurait pensé. « J’ai sauté sur l’occasion sans hésiter. Pour moi, c’était naturel. J’avais envie de retrouver ce milieu », souligne-t-il.

Plan de match

Dès son arrivée, le nouveau directeur général compte bien effectuer rapidement sa mise à jour en lien avec l’appropriation des dossiers. « Cela devrait se faire assez rondement considérant que j’ai fait partie de l’équipe pendant sept ans. Je ne suis pas complètement déconnecté et j’étais quand même bien au courant de ce qui se passait. Je suivais l’actualité », note-t-il.

Par la suite, Raphaël Teyssier entend se mettre au travail rapidement avec le nouveau Conseil de la MRC à la suite des élections municipales de novembre.

« J’ai l’intention de définir une planification stratégique avec le nouveau Conseil en 2022 afin de déterminer les priorités et objectifs de la MRC en collaboration avec tous les élus et les municipalités », indique-t-il.

Bien au fait de ce qui s’est passé ces derniers mois au sein du Conseil, le nouveau directeur général assure qu’il mettra notamment l’accent sur l’écoute. « Pour bien comprendre les attentes du milieu, du Conseil, la vision des maires et leurs priorités. Être en mesure de concilier les différentes visions qu’il peut y avoir, car la MRC joue un rôle de concertation », explique-t-il.

Raphaël Teyssier se placera ainsi en mode d’écoute attentive de façon, dit-il, à bien s’imprégner des enjeux communs des municipalités et déterminer les dossiers qui pourraient réunir les municipalités derrière des objectifs communs.

« Une bonne nouvelle »

Le Conseil de la MRC de L’Érable a officialisé l’embauche du nouveau directeur général lors d’une séance extraordinaire virtuelle, le mercredi 21 juillet. « On se réunit pour une nouvelle positive, un beau tournant pour notre MRC », a lancé, d’entrée de jeu, le préfet de la MRC et maire de Plessisville, Mario Fortin, avant de dévoiler l’identité de Raphaël Teyssier.

Une quinzaine de personnes avaient manifesté leur intérêt pour le poste. « De ce nombre, la firme embauchée à cette fin nous a proposé six ou sept candidats », a précisé Mario Fortin au www.lanouvelle.net après la séance. 

Le préfet se réjouit de cette « bonne nouvelle pour la MRC ». « Raphaël Teyssier est un homme très rigoureux, structuré, ayant la MRC à cœur. Il connaît déjà bien les dossiers et les enjeux. Nous sommes très contents. Il va bien continuer le travail amorcé », a commenté le préfet Mario Fortin.

Raphaël Teyssier vient combler le poste laissé vacant par Myrabelle Chicoine qui a démissionné en mai, s’étant déniché un nouvel emploi dans la région de Montréal.

En annonçant son départ, elle avait expliqué que le climat politique ne rejoignait pas ses principes de gestion, tout en précisant que l’épisode des propos déplacés du maire de Saint-Ferdinand, Yves Charlebois, n’avait pas influencé sa décision, mais qu’il s’agissait plutôt d’une goutte qui a fait déborder le vase.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires