Marché public à Lourdes : un projet pour dynamiser le milieu

Par Carol Isabel
Marché public à Lourdes : un projet pour dynamiser le milieu
Les gens pourront se rencontrer au nouveau marché public tout en encourageant les producteurs locaux. Sur la photo, le maire Jocelyn Bédard, le conseiller municipal Yves Payette et la copropriétaire de la Ferme des sabots fleuris, Rébecca Paquet. (Photo : www.lanouvelle.net)

La Municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes a bien hâte d’inaugurer son nouveau marché public qui a été construit l’an dernier sur la rue de l’Église, près de l’édifice municipal, un projet qui, croit-elle, aidera à dynamiser le milieu.

Les conseillers municipaux Yves Payette et Sandra Chandonnet ont piloté le dossier qui a nécessité un investissement de l’ordre de 28 000 $, incluant une subvention via le Fonds de développement des territoires (FDT) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) pour près de 22 500 $. L’argent a permis la construction d’un pavillon et la réalisation d’un aménagement paysager pour prendre la place d’un ancien immeuble en décrépitude. Un stationnement pouvant accueillir près d’une trentaine de véhicules, et qui peut servir à la fois pour la salle communautaire, la caisse populaire, le bureau de poste et le bureau municipal situés à proximité, a aussi été aménagé.

Afin d’éviter d’être en conflit avec d’autres marchés publics de la région la fin de semaine, celui de Notre-Dame-de-Lourdes se tiendra chaque jeudi soir entre 17 h et 20 h à compter du 17 juin, et ce, jusqu’à la mi-octobre. «Nous comptons sur la participation de trois producteurs de la région pour lancer notre projet, mais nous croyons qu’il s’en ajoutera au fur et à mesure que le marché sera davantage connu», explique M. Payette.

Pour le maire Jocelyn Bédard, le marché public offrira une opportunité aux gens de se rencontrer et d’encourager nos producteurs de proximité. «Les gens se déplacent déjà pour faire leurs commissions au bureau de poste et à la caisse populaire qui sont déjà ouverts un peu plus tard le jeudi. Ça leur offrira une raison de plus de venir au centre du village.»

Le maire croit à la nécessité de continuer à dynamiser le centre du village d’autant plus que la Municipalité y mijote deux nouveaux projets de développement résidentiel qui lui permettront d’offrir une vingtaine de terrains. «Notre Municipalité a connu une augmentation de sa population de 6,5% en 2020, la meilleure performance dans la MRC de L’Érable. Nous tenons beaucoup à animer le centre de notre village et à créer l’habitude de s’y rencontrer. Nous envisageons d’ailleurs que le kiosque puisse même être utile pour la présentation de petits spectacles extérieurs et même lors de la fête de la musique.»

La Ferme des sabots fleuris de Laurierville est l’une des trois entreprises inscrites au marché public de Notre-Dame-de-Lourdes. «C’est une occasion de se faire connaître dans la région. Nous en sommes à notre première année de production», a expliqué la copropriétaire Rébecca Paquet qui vient de terminer son baccalauréat en agronomie. Elle trouve doublement intéressant que le marché public ne soit également qu’à six minutes en voiture de la petite ferme familiale ce qui leur permet d’offrir leurs produits le plus proche des gens.

La Ferme des sabots fleuris, qui compte au total cinq employés en incluant Rébecca et son conjoint (Mario Van Telgen) qui est biologiste, a tout récemment fait parler d’elle alors qu’elle a raflé le prix spécial Coup de cœur étudiant créateur d’entreprise du Défi OSEntreprendre du Centre-du-Québec. L’entreprise maraîchère sur petite surface prévoit offrir une quarantaine de légumes et aussi quelques fruits lors du marché public de Notre-Dame-de-Lourdes. La Ferme les 4 épinettes de Saint-Louis-de-Blandford et l’Herboristerie Le croque-herbe de Notre-Dame-de-Lourdes seront également sur place pour offrir leurs produits.

En terminant, M. Payette estime que le marché public est appelé à se développer et il invite tous les producteurs locaux et régionaux intéressés à s’inscrire de ne pas hésiter à communiquer avec la Municipalité. L’invitation est également lancée à la population de toute la MRC de L’Érable à venir le fréquenter.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires